Les compagnons de route de Hô Chi Minh: histoire d'un engagement intellectuel au Viêtnam

Couverture
KARTHALA Editions, 2004 - 318 pages
0 Avis
Ce livre tente de retracer l'itinéraire individuel et collectif des compagnons de route du premier gouvernement présidé par le Président Hô Chi Minh au lendemain de la révolution d'août 1945. La démarche s'inscrit dans la lignée des travaux en histoire sociale qui récusent une vision objectiviste des rapports de classes dans la mesure où celle-ci ignore, ou escamote, les liens organiques entre les modalités de socialisation, les expériences de classe et la " culture de classe " (E. Thompson). Si l'approche conjoncturelle permet d'identifier l'individu ou son groupe d'appartenance en tant qu'acteur en situation réelle, seule une anthropologie historique travaillant sur le temps long autorise la compréhension des logiques sociales de l'action et l'éthique morale et idéologique sous-jacente. Dans cette histoire d'un engagement intellectuel, culture de classe et réseaux de sociabilité ne sont que les deux faces d'une même logique sociale, celle de la socialisation lettrée incarnée et perpétuée par la figure symbolique de Nguyen Trai (1380-1442). Entre le stratège, l'homme d'État et l'humaniste du XIVe siècle et les compagnons de route de 1945, interviennent pourtant la fracture coloniale et le passage obligé à la modernité. D'où la question à laquelle on tentera de répondre ici : existe-t-il une identité culturelle qui caractérise ces hommes marqués tout de même par un modèle de socialisation frappé du coin de l'individualisme, du sens critique et d'un certain civisme républicain qu'apporte la culture française ? Ou bien derrière l'unanimisme mythifié par la tradition et exalté par les circonstances subsistent-ils néanmoins des différences significatives dans les pratiques sociales ?

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques