Traité de dynamique

Couverture
David l'aîné, 1743
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 186 - Secrétaires , foi foit ajoutée comme à 'l'original. COMMANDONS au premier notre Huiffier ou Sergent fur ce requis, de faire pour l'exécution d'icelles , tous ailes requis & néceflaires , fans demander autre permiilion , & nonobftant clameur de Haro , Charte Normande , & Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir.
Page 185 - LOuis par la grace de Dieu , Roi de France & de Navarre : A nos amés & féaux Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , grand Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils, & autres nos Jufticiers .qu'il appartiendra, SALUT.
Page 185 - Faifons défenfes à toutes fortes de perfonnes de quelque qualité & condition qu'elles foient , d'en introduire d'impreffion étrangère dans aucun lieu de notre obéiflance ; comme auffi à tous Libraires , Imprimeurs & autres, d'imprimer, faire imprimer , vendre, faire vendre...
Page 185 - ... aucun lieu de notre obéiflance ; comme auffi à tous Imprimeurs , Libraires & autres, d'imprimer , faire imprimer , vendre , faire vendre , débiter ni contrefaire lefdits Livres ci-defîùs expafés en tout ni en partie...
Page 185 - Extraits , fous quelque prétexte que ce puifle être , fans la permifl;on exprefle & par écrit dudit Expofant , ou de ceux qui auront droit de lui, à peine de confifcation des Exemplaires contrefaits , de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans, dont un tiers à Nous, un tiers àl'HôtelDieu de Paris, & l'autre tiers audit Expofant...
Page 186 - Confeillers-Sécretaires, foi foit ajoutée comme à l'Original. Commandons au premier , notre Huiflier ou Sergent fur ce requis , de faire pour l'exécution d'icelles , tous aftes requis & néceffaires , lans demander autre permiffion , & nonobftant clameur de Haro , Charte Normande , & Lettres à ce contraires.
Page 186 - Exemplaires dans notreBibliotheque publique, un dans celle de notre Château du Louvre , & un dans celle de notre très-cher & féal Chevalier , Garde des Sceaux de France , le Sieur Chauvelin ; le tout à peine de nullité des Préfentes.
Page xviii - Quand on parle de la force des corps en mouvement , ou l'on n'attache point d'idée nette au mot qu'on prononce , ou l'on ne peut entendre par là en général que la propriété qu'ont les corps qui se meuvent, de vaincre les obstacles qu'ils rencontrent, ou de leur résister. Ce n'est donc ni par l'espace qu'un corps parcourt uniformément, ni par le temps qu'il emploie à le parcourir, ni enfin par la...
Page 185 - DE L'ACADÉMIE ROYALE DES ScjEircsf Du 20 Août 1746. MEflieurs BOUGUER & MARAIDI , qui avoient été nommés pour examiner les Leçons d* s3Jlronom.it de M. L'ABBÉ DE LA CAILLE, en ayant fait leur rapport, l'Académie a jugé cet Ouvrage digne de l'impreffion ; en foi de quoi j'ai figné le préfent certificat.
Page xx - ... dans le cas de l'équilibre, mais aussi dans celui du mouvement retardé, si dans ce dernier cas on mesure la force, non par la quantité absolue des obstacles, mais par la somme des résistances de ces mêmes obstacles.

Informations bibliographiques