Journal historique et anecdotique du règne de Louis XV, Volume 1

Couverture
J. Renouard et cie, 1851
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 78 - Le roi, dit à ce sujet l'avocat Barbier, a envoyé au parlement, pendant un voyage de Marly, deux édits qui font du bruit ; l'un pour l'imposition du vingtième denier sur tous les biens, au lieu du dixième, sans limitation de temps, et un autre pour un emprunt de 36 millions. Ces édits déconcertent fort le public. Le parlement n'a point enregistré, et il s'est assemblé plusieurs fois pour nommer des commissaires et faire des remontrances. On regarde cet impôt comme à perpétuité et c'est...
Page 195 - De vingt seigneurs de la cour, il y en a quinze qui ne vivent point avec leurs femmes et qui ont des maîtresses. Rien n'est même si commun à Paris, entre particuliers. Il est donc ridicule que le roi, qui est bien le maître, soit de pire condition que...
Page 169 - La taxe des impositions sur les biens doit être proportionnelle et répartie également sur tous lés sujets du Roi et membres de l'État, à proportion des biens que chacun possède réellement dans le royaume. En Angleterre, les terres du clergé, de la noblesse et du tiers-état payent également, sans distinction; et pour les bestiaux chaque tête paye une somme.
Page 108 - L'objet de ces recrues, que l'on fait apparemment de même sur les grands chemins pour les vagabonds et dans les autres villes du royaume, est pour envoyer au pays de Mississipi pour peupler. On engage aussi volontairement de toutes sortes d'ouvriers à qui on fait un bon parti. On...
Page 5 - Tous les habillements dans chaque char étaient de différentes couleurs et en galons d'or ou d'argent ; le tout faisait un coup d'œil assez réjouissant et assez magnifique, quoique tout en clinquant, mais les figures dans les chars étaient...
Page 25 - Ainsi donc vous réunissez Tous les arts, tous les goûts, tous les talents de plaire; Pompadour, vous embellissez La Cour, le Parnasse et Cythère. Charme de tous les cœurs, trésor d'un seul mortel, Qu'un sort si beau soit éternel ! Que vos jours précieux soient marqués par des fêtes; Que la paix dans nos champs revienne avec Louis! Soyez tous deux sans ennemis, Et tous deux gardez vos conquêtes.
Page 1 - Ce sont de petites figures faites de carton, dont les membres sont séparés, c'est-àdire taillés séparément, et attachés par des fils pour pouvoir jouer et remuer. Il ya un fil derrière qui répond aux différents membres, et qui faisant remuer les bras, les jambes et la tête de la figure, la font danser. Ces petites figures...
Page 147 - Comme il s'est passé quelque temps sans faire l'exécution après le jugement, on a cru que la peine avoit été commuée à cause de l'indécence de ces sortes d'exemples qui apprennent à bien de la jeunesse ce qu'elle ne sait pas; mais on dit que c'est une contestation entre le lieutenant criminel du...