Oeuvres complètes de Buffon: avec les descriptions anatomiques de Daubenton, son collaborateur, Volume 17,Partie 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 298 - ... a toute la chaleur du sentiment; il a de plus que lui la fidélité, la constance dans ses affections: nulle ambition, nul intérêt, nul désir de vengeance : nulle crainte que celle de déplaire.; il est tout zèle, tout...
Page 304 - L'on peut dire que le chien est le seul animal dont la fidélité soit à l'épreuve; le seul qui connoisse toujours son maître et les amis de la maison ; le seul qui, lorsqu'il arrive un inconnu, s'en aperçoive ; le seul qui entende son nom, et qui...
Page 113 - Les moutons sont encore plus timides que les brebis ; c'est par crainte qu'ils se rassemblent si souvent en troupeaux : le moindre bruit extraordinaire suffit pour qu'ils se précipitent et se serrent les uns contre les autres ; et cette crainte est accompagnée de la plus grande stupidité, car ils ne savent pas fuir le danger; ils semblent même ne pas sentir l'incommodité de leur situation ; ils restent où ils se trouvent, à la pluie, à la neige : ils y demeurent opiniâtrement ; et, pour...
Page 301 - LE chien , fidèle à l'homme, conservera toujours une portion de l'empire , un degré de supériorité sur les autres animaux ; il leur commande , il règne lui-même à la tête d'un troupeau , il s'y fait mieux entendre que la voix du berger; la sûreté, l'ordre et la discipline sont le fruit de sa vigilance...
Page 300 - ... réitérés , des efforts et des cris de colère , il donne l'alarme, avertit et combat : aussi furieux contre les hommes de proie que...
Page 167 - CHÈVRE. i^/uoiQUE les espèces dans les animaux soient toutes séparées par un intervalle que la nature ne peut franchir , quelques-unes semblent se rapprocher par un si grand nombre de rapports, qu'il ne reste, pour ainsi dire, entre elles que l'espace nécessaire pour tirer la ligne de séparation...
Page 370 - ... depuis l'épaule jusqu'à l'extrémité des pieds , tandis que le loup a trois pieds sept pouces de longueur, et deux pieds cinq pouces de hauteur. Il tenoit beaucoup plus du chien que du loup , par la forme de la tête , qui étoit plutôt ronde qu'alongée.
Page 302 - ... lever, marcher , fuir avec lui ; et lorsqu'ils ont confondu leurs traces, lorsqu'il croit l'avoir substitué à sa mauvaise fortune, il le quitte plus brusquement encore qu'il ne l'a joint, afin de le rendre seul l'objet et la victime de l'ennemi trompé. Mais le chien , par cette supériorité que donnent l'exercice et l'éducation , par cette...
Page 33 - Hollaudois et par les Espagnols. En général , il paroît que les pays un peu froids conviennent mieux à nos bœufs que les pays chauds, et qu'ils sont d'autant plus gros et plus grands que le climat est plus humide et plus abondant en pâturages. Les bœufs de Danemarck , de la Podolie , de l'Ukraine et de la Tartarie, qu'habitent les Cahnouks , sont les plus grands de tous...
Page 174 - L'inconstance de son naturel se marque par l'irrégularité de ses actions ; elle marche , elle s'arrête , elle court, elle bondit, elle saute, s'approche , s'éloigne , se montre, se cache ou fuit, comme par caprice, et sans autre cause déterminante que celle de la vivacité bizarre...

Informations bibliographiques