Journal des Savants, Volume 77

Couverture
Éditions Klincksieck, 1725
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 587 - Bois-Robert, & leur fit dire qu'ils s'appercevroient bien qu'il avoir profité de leurs lumières; mais que, comme ils pouvoient s'être trompés auffi-bien que lui, il n'avoit pas jugé à propos de fuivre en tout leur critique. L'Académie , avertie du chagrin de fon Eminence , n'eut garde d'y retoucher , & la lui renvoya avec une approbation urfanime.
Page 139 - ... oiseaux , dont j'ignore le nom, mais dont le bec est long et pointu , vole au-dessus du cercle, se précipite à propos dans la mer pour avoir part à la chasse, et en ressort incontinent avec sa proie. Nos matelots attrapent ces derniers oiseaux en plantant à fleur d'eau , et à vingt ou trente pas du rivage , un pieu fait en forme de lance , au bout duquel ils attachent un petit poisson. Ces oiseaux fondent sur cette proie avec tant d'impétuosité, qu'ils restent presque toujours cloués...
Page 573 - ... &: ont entraîné avec eux les parties les plus malignes & les plus corrofives de la charge qui ont agi fur le corps de ce Berger comme elles faifoient fur ceux des animaux qui la flairoient.
Page 617 - Il ne fè croyoit deffiné à la grandeur fuprême que pour être l'homme des peuples, & pour les rendre bons & heureux. La méthode dont on fe fervoit pour former l'efprit & le cœur de ce jeune Prince eft un modelle de laplus parfaite Education.
Page 140 - Morno de lot diablos , qui est situé à lembouchure des rivières d'Yta et de Sama, à quinze lieues d'Arica. Ils prétendent que les Indiens ayant été vaincus par les Espagnols , y avoient caché des trésors immenses , et que le diable , pour empocher les Espagnols d'en jouir , avoit tué plusieurs Indiens qui vouloient les leur découvrir.
Page 149 - Les semi-pélagiens admettaient la nécessité de la grâce intérieure prévenante pour toute bonne action , même pour le commencement de la foi ; mais ils étaient hérétiques, en ce qu'ils disaient que cette grâce était telle que l'homme pouvait y résister ou y consentir.
Page 278 - Les portes de ces maifons font fi baffes, qu'il efl impofîible d'y entrer fans fe baiffer extraordinaire* ment ; car elles ont rarement trois pieds de haut, & comme le feuil eft élevé de terre de deux pieds, au moins , on ell obligé de lever le pied très-haut , pour entrer , & de paffer la tête la première, en fe courbant extraordinairement. Ainfi l'on entre chez eux dans une poflure aufli co...
Page 205 - Auteurs ne faflent pas ces changemens d'une manière toujours uniforme dans un même mot afin de montrer que d'un côté ils n'abandonent pas entièrement...
Page 162 - Catholique. M. Papin changea depuis le titre de ce Livre, qui paroiflbit équivoque & on le publia de nouveau apiés fa more ,avcc quelques aditions fous celui-ci : Les deux veyes oppofées en matière de Rs'.igitx, FExamt
Page 141 - Les fe confies étoient fi violentes , qu'on ne pouvoit fe tenir debout ; cependant peu de perfonnes périrent fous les ruines des maifons , parce qu'elles ne font bâties que de rofeaux revêtus d'une terre fort légere.

Informations bibliographiques