Images de page
PDF
ePub

foi, & éloigné des deux seuls endroits en état de donner quelque subsistance, qui sont Utm & cette Ville-ci, de laquelle les Ennemis n'auroient pas manqué de s'emparer, si nous n'y étions pas venus, les premiers. Quant au parti de defsendre le Leck, il ne pouvoit être bon en aucun sens, puisque nous nous citions par-là toute Communication avec le secours que nous attendions de France, que nous nous séparions d'Ulm & d\ Ausbourg les deux seules Villes importantes de ces Pays-ci, & que nous nous ensermions dans la Baviere, séparés par l'Armée ennemie, si elle avoit voulu, se placer ici, de celle que vous, Monsièur, ou Mr. le Maréchal de Taïïard deviez, amener.

Quanta l'affairede Donnainert,la bonne volonté du Comte d'Arco, & la valeur des Troupes y ont soutenu un combat dans des Retranchemens qui n'étoient que commencés, qui n'a pas laissé de coûter aux Ennemis 6000 hommes & un grand nombre d'Officiers généraux & particuliers de la premiere considération , pendant que TElecteur n'en a perdu que 1000 ou 1200, & peu d'Officiers. Pour ce qui est des Troupes du Roi, comme il n'y en avoit que «inq Bataillons, & deux Régimens de;. Dragons, elles n'y ont perdu que 400 hommes au plus , & nuls Officiers de considération,que Mr. deNeîtancourt qui mourut ces jours passés de ses blessures: au reste ce Poste n'est pas en état d'être soutenu.

Depuis ce tems nous avons été dans une terrible situation n'ayant reçu aucu* ne de vos nouvelles, Monsieur,. ni de Mr. le Maréchal Tallard, ni de la Cour; FElecteur dans une agitation terrible, fans assurance de secours, voyant son Pays brûlé & pillé par les Ennemis , & dans le même tems fortement & pressamment sollicité par eux , par sa Femme, sa Fa, mille, ses domestiques, & ses sujets de faire un Accommodement, qui grace à Dieu, n'a pas eu lieu,parce que heureur sement je reçus en même tems des nouvelles de l'approche de Mr. de Tallard qui ramene le calme. II n'est plus question que de le voir arriver, ce que l'Electeur attend avec une impatience que je ne puis vous représenter, & avec bien de la raison , puisque ce renfort est ls seul moyen de chasser les Ennemis de son Pays, qu'ils brûlent & dévastent, comme l'on seroit en Turquie, apparem* ment dans l'espérance de le détacher de nos intérêts par ce moyen & par les persécutions de fa Famille & de ses su>

[ocr errors]

jets, ce qui n'est plus à craindre présentement , me paroiflant plus déterminé que jamais à ne nous point abandonner. Les Ennemis font campés dé de l'autre côté du Leck proche Friberg, & quoique leur Armée soit très - nombreuse comme vous le verez, Monsieur, par Tordre de Bataille ci-joint, notre Poste est si bon & nous y sommes si bien accommodés, que loin de craindre qu'ils nouç y viennent attaquer , cela seroit peut-être à desirer ; de sorte qu'il n'est question que de voir arriver l'Armée de Mr. le Maréchal de Tallard pour tirer l'Electeut de la situation violente où vous jugez bien qu'il est, voyant ses Etats traités comme je viens d'avoir l'honneur de vous le dire, & craignant pour fa Capitale, qui ne mérite pas de porter le nom de Place , ne. valant rien du tout. Nous nous reposons cependant sur vous, Monsieur, du foin de contenir Mr. le Prince Eugene. Je me suis donné l'honneur de vous écrire plusieurs Lettres , que je vois, par la vôtre du 15 de ce mois, avoir été perdues. Je me servirai de toutes les voyes & de toutes les occasions que je pourrai trouver pour vous en faire passer fréquemment. Je suis, &c. Ordre De Bataille

De T Armée Ennemie, commandé par Mïloû Duc de Marlbourough.

* Milord Marlbourough, Général Com* tnandant en Chef.

Première Ligne.

* Le Prince Louis de Bade, Général Commandant.

* Mr. de Thungen, Général Commandant.

* Mr. Ie Comte de Styrum, Général Commandant.

Lieutenans Généraux. Mrs. Mylord Curchil, Lumley Hom* fetsch, Milord Cutz, Stigol Desbit Goor, Vithers Herleville, Vilkes, St. Paul> le Baron de Bibra, Frisen, le Prince Alexis de Wtríemberg.

Mr. le Duc de Winemberg, Général d'Artillerie.

Généraux de Cavalerie.
Mrs. le Comte de Styrum , Hohenzolbren.

Maréchaux de Camp.
Mrs. le Baron Effa, Berkhim, Beveren
ÍFachr, le Marquis de CuJJane, le Com*
te de Sagger, le Comte de Mercy.
Cavalerie.

Eégimens, Stirum Dragons 6 Esc>

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »