Images de page
PDF
ePub

- religion ; ce qui regardoit principalement CranAn. 1536. mer , Cromwel , Shaxton, Latimcr, & quelques

autres qu’on regardoit comme les chefs & les fau-
teurs de la reformation, & qui souvent faisoient
des railleries contre l'usage de la confession, con-
tre l'invocation des Saints, contre l'eau benite , &
plusieurs autres céremonies de l'église. Un Ecof-
fois nommé Alexandre Alesse, homme sçavant que
Cranmer tenoit chez lui, avoit fait dans l'assem-
blée un long discours pour prouver qu'il n'y avoit
que deux sacremens qui fussent d'institution divi-
ne, le baptême & la sainte céne. Stockesley évê-
que de Londres entreprit de le réfuter ; & fut se-
condé par l'archevêque d'York & d'autres prélats.
Mais Cranmer prit la parole & s'étendit beaucoup
sur l'autorité de l'écriture, l'usage des sacremens,
l'incertitude de la tradition , & les corruptions que
les moines, disoit-il , avoient fait gliser dans la
doctrine du christianisme , & l'évêque d'Hereford
l'appuïa , en disant aux autres prélats, que le mon-
de ne vouloit plus être la dupe des ecclesiastiques,
qui jusques-là avoient débité tant de faussetez, &
qu'on se trompoit fort si on prétendoit le gouver-
ner comme auparavant. Ainsi toutes les plaintes

des bien-intentionnez , n'eurent aucun succès.

fit Cranmer & Cromwel n'avoient jamais si bien été vicegerent de l'é- dans l'esprit du roi , qui peu de temps après donna glise Anglicane. Sanderus lib.1.

lit, à ce dernier une nouvelle marque de son estime, pag. 158. en le créant son vicegerent dans toutes les affaires

ecclesiastiques.

On fut bientôt convaincu de son grand crédit,

LXVII. Croni w el fait

quand on vit qu'il avoit persuadé au roi de retrancher du culte public une partie des céremonies ; An. 15;6. & les ennemis de la réformation eurent encore plus sujet de s'allarmer , quand quelques jours après Cromwel alla porter à l'assemblée du clergé des articles dressez par le roi même, qui comme chef souverain de l'église d'Angleterre , avoit cru devoir faire quelques changemens, même dans les dogmes. Lc clergé eut ordre de les examiner, & d'en faire son rapport. A cette nouvelle, les deux partis se diviserent ouvertement, l'un pour avancer la réformation, l'autre pour s'opposer à ses progrès ; Craniner à la tête du premier étoit soutenu par l'évêque d'Ely, Shaxton de Salisburi, Latimer de Vorchester, Barlow de Saint-David , Fox de Hereford , Hilsey de Rochester. Au contraire Lée archevêque d'York, chef du parti qui étoit dans les interêts du pape , avoit pour lui Stokesley évêque de Londres, Tonstal de Durham , Gardiner de Winchester, Longland de Lincoln , Sherburn de Chichester , Nix de Norwick, Kitre de Carlille.

Cependant après beaucoup de contestations de part & d'autre , le parti de Cranmer eut le dessus , religion en Angle & l'assemblée convint des articles suivans au nom- there

terre faits par le bre de dix. 1o. Que la sainte écriture seroit po- Burnet hist. de la sée comme le fondement de la croïance, conjointement avec les trois simboles des Apôtrcs , de Nicée , de saint Athanasc & les quatre premiers conciles generaux , & que tous les évêques & les prédicateurs auroicnt soin d'enseigner les peuples, conformément à cette écriture & à ces simboles.

LXVIII. Articles de la

reform. tom.i.liv. 3. p. 293.09 2941

20. Que le baptême est un sacrement nécessaire A N. 1539. aux enfans pour obtenir la remission du peché ori

ginel & la vie éternelle ; & qu'aucune personne bap-
tisée ne devoit être rebaptisée , que ses adultes qui
recevoient ce sacrement, devoicnt témoigner de
la repentance & de la contrition de leurs pechez.
3o. Que la pénitence instituée par Jesus-Christ ,
est nécessaire pour obtenir la rémislion des pechez,
qu'elle est composée de trois parties , la contri-
tion , la confession & la satisfaction ; que la con-
feffion au prêtre est nécessaire, & que l'absolution
a été instituée par Jesus-Christ, qui a donné au
prêtre le pouvoir de remettre les pechez ; qu'il ne
faut pas condamner l'usage de la confession auri-
culaire , & que la satisfaction de Jesus-Christ
n'empêche pas les fruits de la pénitence, ou les
Quvres satisfactoires , telles que sont la priere, le
jeûne , l'aumône, la restitution des choses mal ac-
quises , la réparation des injures , &c. 4°. Que
dans le sacrement de l'eucharistie, on reçoit veri-
tablement & en substance le même corps de Jesus-
Christ, conçû de la Vierge , sous les enveloppes,
ou , comme parle l'original Anglois , sous la forme
& la figure du pain. so. Que pour être justifié &
recevoir la réinission de ses pechez , il faut avoir la
contrition, la foi & la charité. 6o. Qu'on devoit
apprendre aux peuples que l'usage des images étoit
fondé sur l'écriture sainte , qu'elles servoient à
donner un bon exemple aux fidéles, & à exci-
ter leur devotion ; qu’ainsi il falloit les conserver,
leur faire brûler de l'encens , ploïer le genou de-
yant elles , leur faire des offrandes , leur rendre

du respect, en considerant ces hommages comme

como An. 1536. un honneur relatif qui se rapportoit à Dicu, & non à l'image. 70. Qu'il est bon d'honorcr lcs Saints, & de les prier d'interceder pour les fidéles , fans néanmoins croire qu'ils ayent par eux-mêmes la vertu d'accorder les choses que Dieu seul pcut donner. 8o. Qu'on peut invoquer les Saints, en retranchant tous les abus qui pourroient se glisser dans cette invocation , & pourvû qu'on le fasse sans superstition : que leurs fêtes doivent être observées ; mais que si le roi jugeoit à propos d'en retrancher quelques-unes , on se conformeroit à sa volonté. go. Ou’on devoit retenir les céremonies usitées dans l'église comme les ornemens des prêtres, l'eau benite , le pain beni, les ramcaux, les cierges allumez., la benediction des fonts baptismaux, les exorcismes dans le baptême , la céremonie de donner des cendres au commencement du carême, celle de se prosterner devant la croix & de la baiser, pour célebrer la mémoire de la passion de JesusChrist. 10o. Enfin à l'égard du purgatoire, on résolut d'enseigner aux peuples que c'étoit une bonne cuvre & une action charitable de prier pour les morts, & de faire dire des messes pour la délivrance des ames des trépassez ; cette priere aïant un fondement certain dans le livre des Machabées, étant reçûë dès le commencement de l'église. On ajoûte à cet article, que néanmoins l'écriture ne marquant ni le lieu où étoient ces ames , ni les peines qu'elles souffroient, il falloit les recommander à la miséricorde de Dieu , & retrancher divers abus établis à la faveur du purgatoire,

comme la vertu attribuée aux indulgences des paAN, 1536.

pes , pour en retirer les ames , la vertu de certaines messes dites en certains lieux & devant certai, nes images. La plûpart de ces articles sont très-catholiques , & les erreurs des Lutheriens & des Sacramentaires y sont très-nettement condamnées. Ils furent signez de Crom wel , de l'archevêque Cranmer , de dix-sept évêques , de quarante abbez ou pricurs , & de quarantc archidiacres & députez de la chambre base du clergé. Dès que cet acte eut été signé, on le présenta au roi qui le confirma, & qui donna ordre qu'on le publiât , & qu'on y fit une préface en son nom. Et à chacun de ces articles, le roi disoit, qu'il ordonnoit aux évêques de les annoncer aux peuples , dont il leur avoir commis la conduite : langage jusqu'alors fort inconnu dans l'église. Quoique tout ne fut pas compris dans ces articles , & qu'il n'y soit fait aucune mention de la confirmation, de l'extrême-onction, de l'ordre & du mariage , il est très-constant d'ailleurs que Henri ne changea rien dans ces sacremens, non plus que dans les autres points de notre foi ; mais il voulut en particulier exprimer dans ces articles , ce qu'il y avoir alors de plus controverfé , afin de ne laisser aucun doute de sa perfeverance dans l'ancienne foi , du moins à cet

égard.

LXIX... Dans ce même temps, Henri suivant le conseil On vend les Þiens de l'église à de Cromwel, & voulant engager plus fortement

la noblesse du roïaume dans les sentimens , venreform.com.i.liv. dit aux gentilshommes de chaque province , les 3. pag. 305.

terres des couvens qui avoient été supprimez, &

la noblesle. Burnet. hist. dela

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »