Origine, étymologie & signification des noms propres et des armoiries

Couverture
A. Aubry, 1867 - 464 pages
3 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

contrairement aux autres commenbtaires que je viens de lire;je trouve que ce site est tres interessant.peut etre que ces personnes n ont aucunes connaissances latines ou grecs.de plus les explications sont claires et bien approprièes

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Ce n'est pas parce que tu ne comprends pas que c'est de la merde.

Table des matières

I
5
II
81
III
161
IV
221
V
225
VI
239
VII
277
VIII
308
X
331
XI
341
XII
363
XIII
378
XIV
384
XV
411
XVI
419
XVII
424

IX
318

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 53 - Quel abus, de quitter le vrai nom de ses pères. Pour en vouloir prendre un bâti sur des chimères ! De la plupart des gens c'est la démangeaison; Et sans vous embrasser dans la comparaison, Je sais un paysan, qu'on appelait Gros-Pierre, Qui n'ayant pour tout bien, qu'un seul quartier de terre, Y fit tout à l'entour faire un fossé bourbeux. Et de Monsieur de l'Isle en prit le nom pompeux.
Page 40 - En conséquence, nous avons rangé par ordre dans la colonne de chaque mois, les noms des vrais trésors de l'économie rurale. Les grains, les pâturages, les arbres, les racines, les fleurs, les fruits, les plantes sont disposés dans le calendrier, de manière que la place et le quantième que chaque production occupe, est précisément le temps et le jour où la nature nous en fait présent.
Page 59 - Croyez-vous qu'à la cour chacun ait son vrai nom? De tant de grands seigneurs dont le mérite brille, Combien ont abjuré le nom de leur famille? Si les morts revenaient ou d'en haut ou d'en bas, Les pères et les fils ne se connaîtraient pas.
Page 40 - ... du charlatanisme. Nous avons pensé que la nation, après avoir chassé cette foule de canonisés de son calendrier, devait y retrouver en place tous les objets qui composent la véritable richesse nationale, les dignes objets, sinon de son culte, au moins de sa culture ; les utiles productions de la terre, les instruments dont nous nous servons pour la...
Page 6 - Je le sais, je le redoute plus que personne, car aucun citoyen n'a mis peut-être plus de son âme, de sa vie, de sa sueur, de sa responsabilité et de sa mémoire dans le succès de la République ! Si elle se fonde, j'ai gagné ma partie humaine contre...
Page 176 - C'est ici qu'est la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence, compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme, et son nombre est Six cent soixante-six.
Page 221 - Il n'est pas dans la nature de l'homme d'appliquer à la chose dont il s'occupe des sons qui ne réveillent aucune impression dans sa mémoire, aucune idée dans son esprit. Si cela est...
Page 40 - ... et les animaux domestiques, nos fidèles serviteurs dans ces travaux, animaux bien plus précieux, sans doute, aux yeux de la raison, que les squelettes béatifiés tirés des catacombes de Rome.
Page 16 - les Saxons, les Francs, les Lorrains, les Bavarois, « les Souabes et les Bourguignons, nous méprisons si « fort le nom romain que, dans notre colère, nous ne « savons pas offenser nos ennemis par une plus forte « injure qu'en les appelant des Romains, car, par ce « nom seul, nous comprenons tout ce qu'il ya d'igno« blé, de timide, d'avare, de luxurieux, de mensonger,

Informations bibliographiques