Abrégé de L'histoire de Nismes: Continué jusqu'a nos jours, Volume 3

Couverture
Veuve Gaude, 1832
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 27 - dit-il aux conseillers, aussi étonnés de sa démarche que de son » costume, chacun sait les malheurs qu'ont produits les assemblées •» du parlement, je veux les prévenir désormais. J'ordonne donc » qu'on cesse celles qui sont commencées sur les édits que j'ai fait » enregistrer en lit de justice.
Page 404 - Dites donc à l'ordre de la noblesse que je le prie de se réunir aux deux autres. Si ce n'est pas assez, je le lui ordonne comme son roi : Je le veux!
Page 176 - Dieu avec tous ses anges venait lui parler, il ne les croirait pas mieux. Gens d'ailleurs sur lesquels la peine de mort ne fait pas la moindre impression ; ils remercient dans le combat ceux qui la leur donnent; ils marchent au supplice en chantant les louanges de Dieu et...
Page 423 - C'est ainsi qu'au nom du souverain, le protecteur né de la justice, et au nom d'un monarque qui, je puis le dire, s'en est montré le constant défenseur pendant son règne, on n'a pas craint d'exciter le peuple à des excès que les plus tyranniques oppresseurs auraient craint d'avouer.
Page 423 - Je ferai, pour le rétablissement de l'ordre dans les finances, tous les abandons personnels qui seront jugés nécessaires ou convenables ; car, non pas seulement aux dépens de la pompe ou des plaisirs du trône, qui, depuis quelque temps, se sont changés pour moi en amertumes, mais, par de plus grands sacrifices, je...
Page 423 - ... après avoir employé, de concert avec l'Assemblée nationale, tous les moyens qui restent en mon pouvoir pour arrêter le cours de ces désordres , averti par l'expérience des bornes de la sagesse humaine, je veux implorer publiquement le secours de la divine providence, espérant que les vœux de tout un peuple toucheront un Dieu de bonté et attireront sur ce royaume les bénédictions dont il a tant besoin.
Page 400 - Arrête que tous les membres de cette assemblée prêteront, à l'instant, serment solennel de ne jamais se séparer, et de se rassembler partout où les circonstances l'exigeront, jusqu'à ce que la constitution du royaume soit établie et affermie sur des fondements solides ; et que, ledit serment étant prêté, tous les membres, et chacun d'eux en particulier, confirmeront par leur signature cette résolution inébranlable.
Page 184 - Monseigneur, si Sa Majesté, touchée de notre repentir , à l'exemple du grand Dieu de miséricorde dont elle est l'image vivante sur la terre, veut nous faire la grâce de nous pardonner ou de nous recevoir à son service.
Page 176 - ... les seconds, d'une folie outrée sur le fait de la religion, absolument intraitables sur cet article. Le premier petit garçon ou petite fille qui se met à trembler et assure que le SaintEsprit lui parle, tout le peuple le croit, et si Dieu avec tous ses anges venait lui parler, il ne les croirait pas mieux.
Page 27 - Monsieur le premier président, je vous défends de souffrir ces assemblées, et à pas un de vous de les demander.

Informations bibliographiques