Grammaire françoise à l'usage des pensionnats

Couverture
Le Prieur, 1823 - 240 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 218 - La rime est une esclave, et ne doit qu'obéir. Lorsqu'à la bien chercher d'abord on s'évertue, L'esprit à la trouver aisément s'habitue; Au joug de la raison sans peine elle fléchit, Et, loin de la gêner, la sert et l'enrichit. Mais lorsqu'on la néglige, elle devient rebelle, Et pour la rattraper le sens court après elle. Aimez donc la raison : que toujours vos écrits Empruntent d'elle seule et leur lustre et leur prix.
Page 6 - La langue françoise emploie dix sortes de mots , que l'on appelle les parties du discours. Ce sont : le substantif l'article , l'adjectif , le pronom , le verbe , le participe , la préposition , l'adverbe, la conjonction et l'interjection.
Page 216 - Que toujours dans vos vers le sens coupant les mots Suspende l'hémistiche, en marque le repos.
Page 220 - Gardez qu'une voyelle à courir trop hâtée Ne soit d'une voyelle en son chemin heurtée.
Page 209 - Le pays a pris le nom du fleuve, qui se jette dans le grand Océan, assez près des Colonnes d'Hercule et de cet endroit où la mer furieuse, rompant ses digues, sépara autrefois la terre de Tharsis d'avec la grande Afrique.
Page 230 - MA foi, c'est fait de moi ; car Isabeau M'a conjuré de lui faire un rondeau, Cela me met en une peine extrême. Quoi ! treize vers, huit en eau, cinq en ème ! Je lui ferais aussitôt un bateau.
Page 230 - La Ballade, asservie à ses vieilles maximes^ Souvent doit tout son lustre au caprice des rimes ; Le Madrigal, plus simple, et plus noble en son tour, Respire la douceur, la tendresse et l'amour.
Page 21 - Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze, douze, Treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, vingt. Vingt, et des milliers d'autres encore ! On perdrait son temps à les compter.
Page 229 - ... de feux la rive orientale. Le soleil se hâtant pour la gloire des cieux vint opposer sa flamme à l'éclat de ses yeux et prit tous les rayons dont l'Olympe se dore. L'onde, la terre et l'air s'allumaient à l'entour, mais auprès de Philis on le prit pour l'Aurore, et l'on crut que Philis était l'astre du jour.
Page 205 - Sa pensée n'osa aller plus loin. — Madame, il se porte bien de sa blessure. — Il ya eu un combat ! Et mon fils ? — On ne lui répondit rien. — Ah ! Mademoiselle, mon fils, mon cher enfant, répondez-moi, est-il mort ? — Madame, je n'ai point de paroles pour vous répondre.

Informations bibliographiques