Revue encyclopédique: liberté, égalité, association, Volume 40

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 207 - ... l'état de délabrement, de misère et d'opprobre où est tombée cette pauvre Rome que vous avez vue si pompeuse, et de laquelle à présent on détruit jusqu'aux ruines. On s'y rendait autrefois, comme vous savez, de tous les pays du monde. Combien d'étrangers qui n'y étaient venus que pour un hiver y ont passé toute leur vie ! Maintenant il n'y reste...
Page 201 - Chacun a sa manière de faire la guerre. Le général Kellermann a plus d'expérience et la fera mieux que moi ; mais tous les deux ensemble nous la ferons fort mal. Je ne puis rendre à la patrie des services essentiels qu'investi entièrement et absolument de votre confiance.
Page 28 - C'est du premier moment de la vie qu'il faut apprendre à mériter de vivre ; et, comme on participe en naissant aux droits des citoyens, l'instant de notre naissance doit être le commencement de l'exercice de nos devoirs. S'il ya des lois pour l'âge mûr, il doit y en avoir pour l'enfance, qui enseignent à obéir aux autres ; et, comme on ne laisse pas la raison de chaque homme unique arbitre de ses devoirs, on doit d'autant moins abandonner aux lumières et aux préjugés des pères l'éducation...
Page 33 - D'après les principes , tous doivent y être obligés. Pour l'intérêt public , tous doivent y être obligés. Dans peu d'années , tous doivent y être obligés. Mais, dans le moment actuel, il vous semblera peut-être convenable d'accoutumer insensiblement les esprits à lu pureté des maximes de notre nouvelle Constitution.
Page 219 - Collection de facsintilés de Lettres autographes et de signatures, dont les originaux se trouvent à la bibliothèque du Roi, aux archives du royaume, à celles des différens ministères, du département de la Seine, et dans les collections particulières de MM.
Page 740 - Quand la demoiselle dorée S'envole au départ des hivers, Souvent sa robe diaprée, Souvent son aile est déchirée Aux mille dards des buissons verts. Ainsi, jeunesse vive et frêle, Qui, t'égarant de tous côtés, Voles où ton instinct t'appelle, Souvent tu déchires ton aile Aux épines des voluptés.
Page 625 - Grèce ; l'autre, fondée sur un panthéisme matériel, métaphysique, mystérieuse, sacerdotale, — présentant, avec les religions de l'Orient la plus étonnante conformité : cette dernière a reçu le nom de Druidisme, à cause des Druides qui en étaient les fondateurs et les prêtres ; nous donnerons à la première le nom de Polythéisme Gaulois.
Page 726 - L'art de vérifier les dates', depuis l'année 1770 jusqu'à nos jours ; formant la continuation ou troisième partie de l'ouvrage publié sous ce nom, par les religieux bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur.
Page 33 - ... tous doivent y être obligés. Dans peu d'années tous doivent y être obligés. Mais dans le moment actuel il vous semblera peut-être convenable d'accoutumer insensiblement les esprits à la pureté des maximes de notre nouvelle Constitution. Je ne vous le propose qu'à regret; je soumets à votre sagesse une modification que mon désir intime est que vous ne jugiez pas nécessaire. Elle consiste à décréter que d'ici à quatre ans...
Page 755 - Mémoires de la — — Société centrale d'agriculture, sciences et arts du département du Nord...

Informations bibliographiques