Images de page
PDF
ePub

Seigneurs d'Aunoy, de Favières , DE LA POTHERIE , DE

LA FERRIÈRE, DE CHATENAY, marquis de la MaisonFORT; seigneurs deLA MOTTE, DE L'ÉTANG, DE SAINTCosME, DE CHAMPESSANT, DE NOGENT-LE-BERNARD; comtes du Bois DES COURS, au Perche, au Maine et en Nivernais.

[graphic][merged small]

La maison du BOIS des COURS est originaire du Perche et une des plus anciennes de cette province. Elle était divisée, dès le xive siècle, en trois branches principales:

1° Celle du Bois-Rouvray, seigneurs de Brazais, au Perche et en Beauce, fondue vers la fin du xvi siècle dans la maison d'Esparbez de Lussan;

2° La branche du Bois des Cours , qui s'est subdivisée au commencement du xvie siècle et avait ses possessions dans les provinces du Perche, du Maine et du Nivernais; 3. Celle du Bois des Arpentis , possessionnée en Dunois et en Touraine, laquelle a donné un chevalier des ordres du roi, et s'est éteinte vers la fin du xvio siècle dans la maison de Balzac.*

La généalogie de cette famille est dressée d'après un inventaire de titres produits en 1786, au cabinet du Saint-Esprit, pour l'admission du comte du Bois des Cours dans l'ordre de Saint-Lazare. Elle a été supplémentée sur les originaux mêmes, visés dans ces preuves et sur des extraits tirés de divers dépôts publics et autres sources indiquées.

* BRANCHE DES ARPENTIS.

.

La branche du Bois des Arpentis portait, d'après le P. Anselme : d'or à 8 coquilles de sable en orle, et un écusson de gueules en cæur. D'après les registres de l'ordre de Malte, prieuré d'Aquitaine, à la bibliothèque de l'Arsenal, elle portait le même écu,mais avec 6 coquilles seulement, posées en orle, ainsi qu'elles sont décrites dans le César armorial (fol. 178).

Cette branche a dû se former vers le commencement du XIVe siècle.

Philippon du Bois, écuyer, seigneur des Arpentis,épousa,

avant l'année 1392, Marguerite de BEAUVILLIERS, fille de fasce d'argent et de Jean, dit Gaucher de Beauvilliers, chevalier, seigneur du sinople les fasces d'ar Plessis, de Morsans, du péage de Friaize, etc., et de Cathemerlettes de gueules, rine de Courbanton. Elle eut en dot une partie de ce péage 3,2 et 1.

à raison de laquelle Philippon est dit, dans un aveu rendu le 28 août 1406, le premier des 25 vasseurs de Geoffroi de Beauvilliers, à cause de son hébergement de Morsans relevant de la châtellenie de Châteaudun. (De Villevieille). Philippon du Bois et Alart de Beauvilliers, son beau-frère, seigneurs du péage de Friaize , sont nommés dans un acte du 11 juin 1410 (Hist. des Grands-Officiers de la Couronne, t. iv, p. 729.)

Jean Do Bois, seigneur des Arpentis, petit-fils de Philippon el frère de Françoise du Bois, mariée avec Antoine Chauveron, chevalier, seigneur de la Motte-Chauveron, s’entremit comme arbitre dans un partage fait le 2 décembre 1482, par Philippe de Menou, chevalier, avec Abel de Brizay et Lancelot de la Touche, maris de ses nièces, filles de feu Trigau de Menou, son frère, des successions de dé

1. Jean Du Bois-Rouvray, Ier du nom, écuyer, rappelé comme défunt dans des aveux rendus les 20 juillet 1385 et 26 juillet 1399, laissa deux fils :

1° Colin, qui suit;
2° Gillet du Bois-Rouvray, vivant en 1399.

II. Colin du Bois-Rouvray, écuyer, nommé dans les aveux des 20 juillet 1385 et 26 juillet 1399, eut entre autres enfants :

SEIGNEURS DES ARPENTIS. funts Jean de Menou et Jacquette de Chamborant, leurs père et mere. [Arch. du chateau de Boussay, liasse 46). Jean du Bois fit hommage pour son bôtel des Arpentis , et pour les fiefs en dépendants, en 1486. (Les Noms féodaux, par

D. Bettencourt, t. I. p. 129.) Il eut entre autres enfants :

to Louis, ser du nom, qui suit ;
20 Louise du Bois des Arpentis, mariée avec François Serpil-

lon, écuyer, seigneur de Maligné;
3° Prégente du Bois des Arpentis , femme de Pierre de Mar-

connay, seigneur de la Barbelinière. Louis vu Bộ18, Ier du nom , chevalier, seigneur des Arpentis, fils de Jean, fut père de Louis II qui suit.

Louis Du Bois, II du nom, chevalier, seigneur des Arpentis, de Chastillon, de Monteclerc, etc., épousa Marquise D'ARGENCE. Il fit hommage, en 1521 et 1538, pour les terres des Arpentis, de Lorsey, de Clervaut et du Plessis-Briochet. de gueules à une

neur de lys d'argeut. (Les Noms féodaux, fol. 129.) Il fut père de :

1° Louis, Ille du nom, qui suit ;
2° Françoise du Bois des Arpentis, mariée, vers 1550, avec

André le Moine, seigneur de Sourdeval, chevalier de l'ordre
du Roi, gentilhomme ordinaire de la chambre, gouverneur

de Mortain.
Louis Du Bois, III du nom, seigneur des Arpentis et de
Belleville, chevalier de l'ordre du Roi, capitaine d'une com-
pagnie de 50 hommes d'armes des ordonnances, épousa
Louise de SURGÈRES, fille de René de Surgères, écuyer, sei- de eventos

de gueules, fretté gueur de la Flocelière, et de Philippe , dame de Belleville. Il en eut :

D'ARGENCE :

[ocr errors]

DE SURGÊNES.

1° N..., du Bois-Rouvray (1), dont est descendu par divers
degrés :

Jean du Bois-Rouvray, seigneur de Brazais, marié, vers
l'année 1510, avec Hélène de Carville, dont il eut :
A. Robert du Bois-Rouvray, écuyer, seigneur de Bra-

zais, qui épousa, vers 1535, Alix du Hamel, laquelle
en était veuve le 24 août 1554. Elle en avait eu deux
fils :
a. Robert du Bois-Rouvray, seigneur de Brazais

vivant le 23 novembre 1564 ;
b. Pierre du Bois-Rouvray, seigneur de Brazais,

qui laissa de son mariage avec Barbe de Crève

ceur :

Jeanne du Bois-Rouvray, mariée, le 4 février

1579, à Joseph d'Esparbez de Lussan,

gentilhomme ordinaire de la chambre du (1) Ici s'arrêtent les renseignements de la preuve de Saint-Lazare sur la branche du Bois-Rouvray.

SEIGNEURS DES ARPENTIS.

4° Louis, IVe du nom, qui suit ;
2° François du Bois des Arpentis, seigneur de Belleville, che-

valier de l'ordre du Roi, chambellan du duc d'Anjou. Il prit
pour femme Olive de Théligny, fille de Charles de Théligny,
chevalier, seigneur de la Salle, et de Françoise de Varie,
et laissa :
Claude du Bois des Arpentis, mariée à Roch du Puy, ba-

ron de Saint-Médard, fils de Louis du Puy, baron de

Saint-Médard, et d'Isabeau des Orbiers; 3o Avoie du Bois des Arpentis, mariée avec Antoine Petit,

écuyer, seigneur de Bois-Fichet et des Deffends.

Louis Du Bois, IVe du nom,chevalier, seigneur des Arpentis, d'or chargée d'un épousa Claude RobertET, fille de Claude Robertet, général

accompagnée de des finances en Normandie, et d'Anne Briçonnet. Louis du 3 étoiles d'argent. Bois fut maître de la garde robe du roi Henri III, qui le

créa chevalier de ses ordres le 31 décembre 1585, et gouverneur de Touraine. ( Hist. des grands Off. de la Couronne, t. IX p. 97.) Il ne laissa

que

des filles : 4° Anne du Bois, dame des Arpentis, mariée, en 1588, avec

Barthélemi de Balzac, seigneur des Chabots ; 2° Claude du Bois des Arpentis, femme de François le Bascle,

seigneur du Puy-Bascle et de Soubreuil.

ROBERTIT. d'azur, à la bande

DR VOISINS :

neltes d'azur.

roi, capitaine de 50 hommes d'armes
des ordonnances. ( Histoire des Grands

Officiers de la Couronne, t. VII, p. 459;)
B. Jacqueline du Bois-Rouvray, mariée, par contrat du

22 janvier 1536, passé au tabellionnage d'Illiers en
Beauce, avec Mauri Absolut, écuyer, seigneur du

Bas-Motteux ;
2° Jean, Ile du nom, auteur de la BRANCHE Du Bois Des Cours,

dont nous allons parler. III. Jean Du Bois Des Cours, lle du nom, écuyer, donna une quittance le 15 mai 1422. Jeanne de Voisins, d'or , à la croix en dame de Favières, sa veuve, représentée par Menault cantonnée de 4 cadu Bois des Cours, son fils, partagea les biens de ses père et mère, le 21 décembre 1452. Elle fit une donation au même Menault le 5 juillet 1460. Elle était alors remariée avec Jacquetin de Venisy, écuyer.

IV. Menault Du Bois des Cours, écuyer, seigneur d'Aunoy-sur-le-Loir, de Favières, etc., intervint dans des actes des 30 mars 1443, 21 juin 1444, 22 janvier 1445, 21 décembre 1452, 26 janvier et 23 février 1456 (v. st.), 5 juillet 1460, 11juillet et 17 février 1464 (v.st.), 16 septembre 1471, 16 juillet 1477, 14 février 1483 (v. st.), 2 mai 1492 et 7 janvier 1494 (v. st.). Il rendit un hommage le 16 février 1494 et en reçut plusieurs les 29 mars et 7 octobre 1483, et 8 janvier 1485 (v.st.) Lui et Jacquette de CHARNACÉ, sa femme, d'azur, à 3 crois pa. firent une acquisition le 17 décembre 1472. Menault du Bois des Cours mourut avant le 25 février 1498 (v. st.), laissant six enfants :

Pierre, dont l'article suit; 2° Louis du Bois, curé de Sainte-Opportune eu 1490, vivant en

1506; 3o Olivier du Bois, vivant à la même époque; 40 Jeanne du Bois , mariée , avant le 25 février 1498, avec

Humbert de Tascher; 3° Catherine du Bois, femme de Pierre Oriart; 6° Antoinette du Bois, mariée, par contrat du 7 juillet 1490,

avec noble homme Regnauld Marie. V. Pierre Du Bois Des Cours, écuyer, seigneur de Favières, assisla, le 24 mars 1482, à un contrat d'ac

DE CHARNACK :

tées d'or.

« PrécédentContinuer »