Schopenhauer ou les passions du sujet

Couverture
L'AGE D'HOMME, 2008 - 425 pages
Tout, dans cette philosophie, dénonce l'illusion d'une subjectivité souveraine, autonome, assurée d'elle-même. De la naissance de la conscience et du monde pour elle jusqu'au renoncement éthique où se dénouent les liens de la présence à soi et au réel, Schopenhauer fait voir au contraire un sujet provenu, adonné, transi, et qui doit à cette passibilité radicale de pouvoir se démettre de lui-même pour cette informulable altération que dit si incomplètement le mot de " néant ".
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Ce livre témoigne d'une très grande connaissance de Schopenhauer. C'est un très bon livre au ton très méditatif. Il ne fait pas qu'expliquer et comprendre Schopenhauer, il dialogue avec lui et affronte les difficultés philosophiques auxquelles Schopenhauer s'est heurté lui même sans toujours les surmonter. La seule réserve que j'apporterai est quelque fois la trop grande obscurité de son écriture. 

Table des matières

INTRODUCTION
7
LA REPRÉSENTATION
19
PHYSIOLOGIE DE LUNIVERS
103
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques