Vies des pères des martyrs et des autres principaux saints: tirées des actes originaux et des monuments les plus authentiques, Volume 12

Couverture
Vanlinthout et Vandenzande, 1831
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 279 - Veni, creator Spiritus, tout de bout en bout. Et en chantant, les mariniers firent voille de par Dieu.
Page 292 - — Sire chevalier, je vous requiers, sur la foi que vous m'avez donnée, que, si les Sarrasins prennent cette ville, vous me coupiez la tête avant qu'ils me puissent prendre...
Page 497 - N'aimez point le monde ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui...
Page 347 - ... m'aporta un chaperon , que je mis en ma teste. Et lors, pour la poour que je avoie, je commençai à trembler bien fort, et pour la maladie aussi. Et lors je demandai à boire, et l'en m'aporta de l'yaue en un pot ; et sitost comme je la mis à ma bouche pour envoier aval >, elle me sailli hors par les narilles.
Page 306 - Jugez donc , sire , reprit le » sénéchal , ce que feront les gens de votre conseil , si « Votre Majesté ne leur défend pas de rien prendre de » ceux qui auront à faire par-devant vous : car, comme » vous voyez , on écoute toujours plus volontiers.
Page 279 - Et par ce veux-je bien dire que icelui est bien fol, qui sut avoir quelque chose de l'autrui, et quelque péché mortel en son âme, et se boute en un tel danger. Car, si on s'endort au soir, l'on ne sait si on se trouvera le matin au sous de la mer.
Page 212 - Peu de temps après, on le fit définiteur et assistant du général ; il devint lui-même général en 1267. Après la mort du pape Clément IV, les cardinaux assemblés à Viterbe jetaient les yeux sur lui pour l'élever à la papauté. Dès qu'il fut instruit de leur dessein, il se retira dans les montagnes' avec un religieux de son ordre , et y resta caché jusqu'à l'élection de saint Grégoire X.
Page 311 - L'amour qu'il avait de son peuple parut à ce qu'il dit à son fils aîné dans une très grande maladie qu'il eut à Fontainebleau : « Beau fils, dit-il, je te prie que tu te fasses aimer du peuple de ton royaume; car vraiment j'aimerais mieux qu'un Ecossais vînt d'Ecosse et gouvernât le peuple bien et loyalement, que si tu gouvernais mal au vu de tous.
Page 231 - Depuis ce temps-là , elles sont restées dans un monument de porphyre , placé sous le grand autel de la célèbre église qui porte à Rome le nom du Saint , et qui est dans l'île du Tibre.
Page 213 - On avait souvent essayé , quelquefois avec succès, de remédier à ces maux; mais on n'avait réussi qu'à l'égard de quelques personnes. Le feu de la discorde s'était rallumé dans la plupart des esprits avec plus de violence que jamais. Philippe calma l'animosité des factions prêtes à s'entre-déchirer, à Pistoie et dans plusieurs autres lieux. Il rétablit aussi la paix à Forli,mais cene fut pas sans courir de grands dangers.

Informations bibliographiques