Documens historiques et généalogiques sur les familles et les hommes remarquables du Rouergue [by H. de Barrau].

Couverture
1853
1 Commentaire
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

domaine d'olemps

Pages sélectionnées

Table des matières


Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 525 - N'en croyez pas les romans : il faut être épouse pour être mère.» «'A un homme d'esprit il ne faut qu'une femme de sens : c'est trop de deux esprits dans une maison.
Page 125 - Senectère, chevalier de l'Ordre du roi, capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances et conseiller en son conseil d'Etat. M. et M...
Page 526 - Un ouvrage dangereux écrit en français est une déclaration de guerre à toute l'Europe. » 11 a, sur la corruption du goût et sur les rapports du talent et des mœurs, des conseils sobres et sains, qui rappellent Vauvenargues : « Le beau en tout est toujours sévère. » « Une conduite déréglée aiguise l'esprit et fausse le jugement.
Page 430 - Lesdiguéres : de gueules au lion d'or au chef cousu d'azur, chargé de trois Rosés d'argent ; enfin, parmi les armoiries des villes, nous (1) Voir notamment l'Armoriai général de France.
Page 515 - Commandez -nous d'être bons, et nous le serons. Faites oublier à l'Europe nos désordres, à force de sagesse , comme vous avez effacé notre honte à force de succès. Vous aVez fait de la France la grande nation par ses exploits , faites-en la bonne nation par ses moeurs et par ses lois. C'est assez de gloire, c'est trop de plaisirs ; il est temps de nous donner des vertus.
Page 126 - Gentilhomme ordinaire de la chambre du Roi, capitaine de cinquante hommes d'armes...
Page 707 - II porta les armes de bonne heure ; et après avoir servi dix-sept ans dans ¡le régiment de Hainaut , il fut fait colonel de celui d'Auxerrois en 1743. La...
Page 517 - Monsieur, si, ayant à choisir quelqu'un à qui je désire confier plus que ma vie, je m'adresse à vous ; c'est le cas de bien choisir. Si donc, Monsieur, le bonheur dont vous jouissez sans doute dans une modeste retraite ne vous a pas rendu insensible au bien que vous pouvez faire, je ne dis pas à moi, à un individu, mais à toute une nation plus estimable encore que malheureuse, et c'est beaucoup dire... acceptez d'être le gouverneur de mon...
Page 517 - ... modeste retraite ne vous a point rendu insensible au bien que vous pouvez faire, je ne dis pas à moi , à un individu , mais à toute une nation plus estimable encore que malheureuse, et c'est beaucoup dire acceptez d'être le gouverneur de mon fils. Vous le confier, c'est vous marquer le plus vif désir de gagner votre amitié Je vous prie de faire un petit voyage dans ce pays , vous devez imaginer avec quel plaisir je vous recevrai. Si je ne puis réussir à vous faire accepter mon offre ,...
Page 311 - ... présentement à mon cousin le marquis de Trans , auprès duquel vous vous rendrez , afin de recevoir de lui le collier dudit ordre, qu'il vous baillera de ma part, et ce, pour augmenter de plus en plus l'affection et bonne volonté que je vous porte, et vous donner occasion de persévérer en la dévotion que vous avez de me faire service 1.

Informations bibliographiques