Images de page
PDF
ePub

classée pourra non-seulement allouer une indemnité pécuniaire, mais prescrire les travaux et mesures de toute nature, nécessaires pour prévenir le préjudice dans l'avenir, et au besoin même interdire l'exploitation, tandis qu'à l'égard des établissements classés, il ne peut, sans empiéter sur les droits de l'administration, aller au delà d'une condamnation à des dommages-intérêts purement pécuniaires (voir no 97).

CHAPITRE IV. État général des Ateliers et Établissements

classés. 106. ABATTOIRS publics et communs à ériger dans toute commune, quelle que soit

sa population. — Les animaux peuvent s'échapper. Mauvaise odeur. — 1re classe.

15 oclobre 1810; 14 janvier 1815 ; 15 avril 1838. ABSINTHE (distillerie d'extrait ou esprit d'). – Danger d'incendie.—Je cl. 9 février

1825. ACÉTATE DE PLOMB, Sel de Saturne (fabricat. de l'). — Quelques inconvénients, mais

seulement pour la santé des ouvriers. – 3o cl. 14 janv. 1815. ACIDE ACÉTIQUE (fabricat. d'). — Peu d'inconvénients.-- ze cl. — 5 novembre 1826. ACIDE MURIATIQUE (fabricat. de l') à vases clos. Odeur désagréable et incommode

quand les appareils perdent, ce qui a lieu de temps à autre. 2e cl. – 14 janv.

1815. ACIDE MURIATIQUE OXYGÉNÉ (fabricat. de I'). Voir Chlore. ACIDE NITRIQUE, Eau forte (fabricat. de l'). – Ne se fabrique plus d'après l'ancien

procédé (Voir l'art. ci-après). - 1re cl. 15 octobre 1810. ACIDE NITRIQUE, Eau forte (fabricat. de l') par la décomposition du salpêtre au moyen

de l'acide sulfurique dans l'appareil de Wolf. - Odeur désagréable et incommode

quand les appareils perdent, ce qui a lieu de temps à autre.-20 cl.-9 février 1825. ACIDE PYROLIGNEUX (fabrique d'), lorsque les gaz se répandent dans l'air sans être brûlés. Beaucoup de fumée et odeur empyreumatique très-désagréable. — 1er ch.

14 janv. 1815. ACIDE PYROLIGNEUX (fabriques d'), lorsque les gaz sont brûlés. - Un peu de fumée

et d'odeur empyreumatique. — 2e cl. 14 janv. 1815. ACIDE PYROLIGNEUX (toutes les combinaisons de l') avec le fer, le plomb ou la soude.

- Émanations désagréables qui ont constamment lieu pendant la concentration de ces produits. - 2e cl.

31 mai 1833. ACIDE SULFURIQUE (fabricat. de l'). — Odeur désagréable , insalubre el nuisible à la

végétation. — 1re cl. — 15 octobre 1810. ACIDE TARTAREUX (fabricat. de l'). - Un peu de mauvaise odeur. — ze cl. - 5 nov.

1826. ACIER (fabriques d'). — Fumée et danger du feu.— 20 cl. – 14 janv. 1815. AFFINAGE DE L'OR ou de l'argent par l'acide sulfurique, quand les gaz dégagés pendant cette opération sont versés dans l'atmosphère.— Dégagement de gaz nuisibles.

- fre cl. - 9 fév. 1825. AFFINAGE DE L'or ou de l'argent par l'acide sulfurique, quand les gaz dégagés pen

dant cette opération sont condensés.- Très-peu d'inconvénients quand les appareils sont bien montés et fonctionnent bien. - 20 cl. — 9 fév. 1825.

[ocr errors]

AFFINAGE DE L'OR ou de l'argent au moyen du départ et du fourneau à vent. Voir Or.

– Cet art n'existe plus. — 2e cl.- 14 janv. 1815. AFFINAGE DE MÉTAUX au fourneau à coupelle ou au fourneau à réverbère. — Fumée

et vapeurs insalubres et nuisibles à la végétation. fre cl. 15 oct. 1810; 14

jany, 1815. ALCALI CAUSTIQUE EN DISSOLUTION (fabricat. de i'). Voir Eau seconde. – Très-peu

d'inconvénients. — 3e cl. — 15 oct. 1810 ; 14 janv. 1815. ALCALI VOLATIL. Voir Ammoniaque. ALLUMETTES (fabricat. d'), préparées avec des poudres ou matières détonnantes ou

fulminantes. Voir Poudres fulminantes. - Tous les dangers de la fabrication des

poudres fulminantes. - ]re cl. – 25 juin 1823. ALUMINE, Alon. Voir Sulfales de fer et d'alumine. AMIDON avec séparatiou du gluten (les fabr. d') où ce travail s'opère, sans emploi de

fermentation, par les lavages successifs de la pâte et avec écoulement des eaux.

g. cl. - 6 mai 1849. AMIDONNIERS.— Odeur fort désagréable.- 1re cl.-18 octobre 1810. AMMONIAQUE, Alcali volatil (fabricat. en grand avec les sels ammoniacaux de l').

Odeur désagréable. — 3e cl. — 31 mai 1833. AMORCES FULMINANTES. Voir Pulminate de mercure. ARCANSONS ou résines de pin (travail en grand des), soit pour la fonte et l'épuration

de ces matières, soit pour en extraire la térébenthine.- Danger du feu et odeur très

désagréable.-11e cl.-9 fév. 1825. ARDOISES ARTIFICIELLES et mastics de différents genres (fabriques d').- Odeur désa

gréable, danger du feu. — ze cl. - 20 sept. 1828. ARTIFICIERS. - Danger d'incendie et d'explosion.-fre cl.-15 octobre 1810. BALEINE (travail de fanons de la). Voir Panons de baleine. BATTAGE en grand et journalier de la laine et de la bourre. - Bruit et poussière fé

tide, insalubre et incommode.- ze cl.-31 mai 1833. BATTEURS D'OR et d'argent.- Bruit. -3° cl. – 14 janv. 1815. BATTOIRS A ÉCORCES (dans les villes). - Bruit, poussière et quelque danger du feu.

2. cl.—20 sepl. 1828. BITUME EN PLANCHES (fabriques de).—Danger d'incendie.—2e cl.-9 fév. 1828. BITUMES PISASPHALTES (ateliers pour la fonte et la préparation des). – Danger d'in

cendie.- qe cl. 31 mai 1833. BLANC DE BALEINE (raffineries de).- Peu d'inconvénients.—2e cl. - 5 nov. 1826. BLANC D'ESPAGNE (fabriques de). Très-peu d'inconvénients. ze cl. — 14 janv.

1815. BLANC DE PLOMB ou de céruse (fabriques de).- Quelques inconvénients seulement pour

la santé des ouvriers. — cl.-15 octobre 1810. BLANCHIMENT DES TOILES par l'acide muriatique oxygéné. Voir Toiles. BLANCHIMENT DES Tissus et des fils de laine ou de soie, par le gaz ou l'acide sulfu

reur.-Émanations insalubres.—20 cl.–5 nov. 1826. BLANCHIMENT DES TOILES ET FILS DE CHANVRE, de lin et de coton, par le chlore.

Émanations désagréables.— 2e cl.— 5 nov. 1826. BLANCHIMENT DES TOILES ET FILS DE CHANVRE, par les chlorures alcalins.--Peu d'in

convénients. -7° cl.-5 nov. 1826. BLANCHISSERIES ORDINAIRES. Voir Buanderies. BLEU DE Prusse (fabriques de), lorsqu'on n'y brûle pas la fumée et le gaz hydro

gène sulfuré.-Odeur désagréable, insalubre.- 150 cl.-15 oct. 1810; 14 janv.1815. BLEU DE PRUSSE (fabriques de), lorsqu'elles brûlent leur fumée et le gaz hydrogène

sulfuré.–Très-peu d'inconvénients, si les appareils sont parfails, ce qui n'a pas lieu constamment.—24 cl.-15 oct. 1810; 14 janv. 1815.

BLEU DE PRUSSE (dépôts de sang des animaux destiné à la fabrication du). Voir Sang

des animaux, Bois dorés (brûleries des). – Très-peu d'inconvénients, l'opération se faisant très-en

petit. -3° cl.- 14 janv. 1815. BORAX ARTIFICIEL (fabriques de). - Très-peu d'inconvénients.- 3o cl. - 9 fév. 1825. BORAX (raffinage du). Très-peu d'inconvénients.—3° cl.- 14 janv, 1818. BOUES ET IMMONDICES (dépôts de). Voir Voiries. BOUGIES DE BLANC DE BALEINE (fabriques de).- Quelque danger d'incendie, — 3 c!. -

9 fév. 1825. BOURRE. Voir Ballage. Boutons MÉTALLIQUES (fabrication des). – Bruil. --- 3• cl. - 15 oct. 1810; 14 janv.

1815, BOYAUDIERS.-Odeur très-désagréable et ipsalubre.- 410cl.-15 ocl. 1810, BRASSERIES.-Fumée épaisse quand les fourneaux sont mal construits, el un peu d'o

deur.— ze cl. -15 pct. 1810. BRIQUETERIES, Voir Tuileries, – Fumée abondante au commencement de la fournée.

-2° cl. -14 janv. 1815. BRIQUETERIES ne faisant qu'une seule fournée en plein air, comme on le fait en Flan

dre.-Fumée abondante au commencement de la fournée. -3° cl. – 14 janv. 1815. BRIQUETS PHOSPHORIQUES et briquets oxygénés (fabriques de).-Danger d'incendie.

ze cl.-5 nov. 1826. BUANDERIES des blanchisseurs de profession, et les lavoirs qui en dépendent, quand

ils n'ont pas un écoulement constant de leurs eaux, -- Inconvénients graves par la dé

composition des eaux de savon. -2°c). -14 janv. 1815; 6 nov. 1826. BUANDERIES des blanchisseurs de profession, et les lavoirs qui en dépendent, quand

ils ont un écoulement constant de leurs eaux, --Peu d'inconvénients. – ze cl. - 14

janv. 1815; 6 nov. 1826. CALCINATION D'os d'animaux, lorsqu'on n'y brûle pas la fumée. - Odeur très-désa

gréable de matières animales brûlées, portée à une grande distance, - fre cl. - 9

fév. 1825. CALCINATION D'OS D'ANIMAUX, lorsque la fumée est brûlée.- Odeur toujours sensible,

même avec des appareils bien construits. -2° cl.-9 février 1823 ; 20 sept. 1828. CAMPARE (préparation et raftinage du).-Odeur forle et quelque danger d'incendie.

ze cl.–14 janv. 1815. CARACTÈRES D'IMPRIMERIE (fonderies de).-Très-peu d'inconvénjents,—3e cl. – 15 OC

bre 1810. CARAMEL en grand (fabriques de).- Danger du feu, odeur désagréable. — 36 cl, - 5

nov. 1826.

CARBONISATION du bois à air libre, lorsqu'elle se pratique dans des établissements per

manents et ailleurs que dans les bois et forêts, ou en rase campagne. -Odeur et fy

mée très-désagréables, s'étepdant au loin.—20 cl.—20 sept. 1828, CARTONNIERS. - Un peu d'odeur désagréable.-2* cl.-14 janv. 1815. CENDRES (laveurs de).- Très-peu d'inconvénients,— 30 cl. – 14 janv. 1815. CENDRES BLEUES et autres précipités du cuivre fabricat, des), – Aucun inconvénient,

si ce n'est celui de l'écoulement au dehors des eaux de lavage.—3° cl.-14 janv.

1815. CENDRES D'ORFÉVRE (traitement des) par le plomb.– Fumée et vapeurs insalubres.

iro cl.- 14 janv. 1815. CENDRES D'ORFÈVRE (traitement des) par le mercure et la distillation des amalgames.

-Danger à cause du mercure à vapeur dans l'atelier.– 2. cl.14 janv. 1815. CENDRES GRAVELÉES (fabricat. des), lorsqu'on laisse répandre la fumée au dehors.

Fumée très-épaisse et très-désagréable par sa puanteur.-1"cl.- 14 janv. 1815.

9 fév.

CENDRES GRAVELÉES (fabricat. des), lorsqu'on brûle la fumée. – Un peu d'odeur.

ge cl.- 14 janv. 1815. CÉRose (fabriques de). Voir Blanc de plomb. CHAIRS ou débris d'animaux (les dépôts, les ateliers ou les fabriques où ces matières

sont préparées par la macération, ou desséchées pour être employées à quelque autre

fabrication. -Odeur très-désagréable.-1" cl.—9 fév. 1825. CHAMOISEURS. - Un peu d'odeur.–20 cl.—14 janv. 1815. CHANDELIERS.—Quelque danger du feu et un peu d'odeur.–2. cl.–15 oct. 1810. CHANTIERS DE BOIS à brûler dans les villes.- Danger du feu exigeant la surveillance

de la police.3e cl.–9 fév. 1825. CHANTRE (rouissage du) en grand par son séjour dans l'eau. Voir Routoirs. — Éma

nations insalubres, infection des eaux (fièvres).-110 cl.–15 oct. 1810; 5 nov. 1826. CHANVRES. Voir Peignage. CHAPEAUX (fabriques de). – Buée et odeur assez désagréables, poussière noire occa

sionnée par le battage après la teinture, el portée au loin.- 20 cl.–14 janv. 1815. CHAPEAUI DE SOIE ET AUTRES préparés au moyen d'un vernis (fabricat. des).- Dan

ger du feu.—20 cl.–27 janv. 1837. CHARBON ANIMAL (la fabrication ou la révivification du) lorsqu'on n'y brûle pas la fu

mée.-Odeur très-désagréable de malières animales brûlées, portée à une grande

distance.-11e cl.-9 fév. 1825. CHARBON ANIMAL (la fabrication ou la révivification du) lorsque la fumée est brûlée.

Odeur toujours sensible, même avec des appareils bien construits.--° cl.

1825; 20 sept. 1828. CHARBON DE BOIS (les dépôts de) dans les villes.--Danger d'incendie, surtout quand les

charbons ont été préparés à vases clos, attendu qu'ils peuvent prendre feu sponta

nément.-cl.--9 fév, 1825. CHARBON DE BOIs (magasins de) dans les villes.- Danger d'incendie, surtout quand les

charbons ont élé préparés à vases clos, attendu qu'ils peuvent prendre feu sponta

nément.—ge cl.-5 juill. 1834. CHARBON DE BOIS fait à vases clos.-Fumée et danger du feu.—2e cl.- 18 oct. 1810;

14 janv. 1815. CHARBON DE TERRE (épurage du) à vases ouverts.--Fumée et odeur très-désagréables.

-11* cl.-15 oct. 1810: 14 janv. 1815. CHARBON DE TERRE épuré, lorsqu'on travaille à vases clos. Un peu d'odeur et de

famée.—20 cl.-15 oct. 1810 ; 14 janv. 1815. CHATAIGNES (dessiccation et conservation des).-- Très-peu d'inconvénients, altendu que

c'est une opération de ménage.--2e cl.-14 janv. 1815. CHAUDIÈRES. Voir Machines et chaudières à vapeur. CHAUI (fours à) permanents.-Grande fumée. — cl.-15 oct. 1810; 29 juill. 1818. CHAUX (fours à) ne travaillant pas plus d'un mois par année. Grande fumée.

el.-14 janv. 1815. CHICORÉE-CAFÉ (fabriques de).- Très-peu d'inconvénients.-3° cl.-9 fév, 1828. CHIFFONNIERS. - Odeur très-désagréable et insalubre. -9° cl.- 15 oct. 1810; 14 janv.

1813. CHLORE, Acide muriatique oxygéné (fabricat. du) quand ce produit est employé dans

les élablissements mêmes où on le prépare. - Odeur désagréable et incommode quand les appareils perdent, ce qui a lieu de temps à autre.-2. cl.14 janv. 1815;

9 fév. 1825. CHLORURES ALCALINS, Eau de javelle (fabricat. en grand des), destinés au commerce,

aux fabriques.-Odeur désagréable et incommode quand les appareils perdent, ce

qui a lieu de temps à autre.-- recl.-9 fév. 1825. CALORURES ALCALINS, Eau de javelle (fabricat. des), quand on en fabrique en pelite

quantilé, c'est-à-dire dans une proportion de 300 kilog. au plus par jour. — Inconvénients moindres que ci-dessus, les produits étant moins abondants.—2e cl.-9 fév.

1825 ; 31 mai 1833. CHLORURE DE CHAUX (fabricat. en grand du).-Odeur désagréable et incommode quand

les appareils perdent, ce qui arrive de temps à autre.- 45e cl.— 31 mai 1833. CHLORURE DE CHAUX (ateliers où l'on fabrique en petite quantité, c'est-à-dire dans une

proportion de 300 kilog. au plus par jour, du).- Odeur désagréable et incommode quand les appareils perdent, ce qui a lieu de temps à autre. — 2e cl.

31 mai 1833. CAROMATE DE PLOMB (fabriques de).-Très-peu d'inconvénients.-3° cl.–9 fév. 1825. CHROMATE DE POTASSE (fabriques de).-Dégagement de gaz nitreux.—20 cl.—31 mai

1833. CHRYSALIDES (dépôts de).-Odeur très-désagréable.—2e cl.-20 sept. 1828. CIRE A CACHETER (fabr. de).- Quelque danger du feu.—2. cl. – 14 janv. 1815. CIRIERS.-Danger du feu.—3e cl.-15 oct. 1810. Cocons. Voir Filature. COLLE FORTE (fabriques de).-Mauvaise odeur.- 110 cl.-15 oct. 1810. COLLES DE PARCHEMIN ET D'AMIDON (fabriques de). — Très-peu d'inconvénients. -3° cl.

15 oct. 1810.

COLLE DE PEAU DE LAPIN (fabriques de). — Un peu de mauvaise odeur.--e cl.- 9

fév. 1825. COMBUSTION DES PLANTES MARINES, lorsqu'elle se pratique dans des établissements

permanents. — Exbalaisons désagréables, nuisibles à la végétation et portées à de

grandes distances.- 150 cl.-27 mai 1838. CORDES A INSTRUMENTS (fabricat. del. -Sans odeur, si les eaux du lavage ont un écou•

lement convenable, ce qui n'a pas lieu ordinairement.-re cl.– 15 oct. 1810. CONSERVES DE SARDINES (fabriques de) siluées dans les villes.—2e cl.- 19 fév. 1853. CORNE (travail de la) pour la réduire en feuilles.-Un peu de mauvaise odeur.-3. cl.

-15 oct. 1810; 14 janv. 1815. CORROYEURS.-Mauvaise odeur.- 20 cl.-15 oct. 1810. COUVERTURIERS.-Danger causé par le duvet de laine en suspension dans l'air; odeur d'huile rance et de vapeurs sulfureuses, quand les soufroirs sont mal construits.

2e cl.-15 oct. 1810. CRETONNIERS. - Mauvaise odeur et danger du feu.- [recl.-15 oct. 1810. CRISTAUX (fabriques de). Voir Verre. CRISTAUX DE SOUDE, Sous-carbonate de soude cristallisé (fabricat. de). – Très-peu

d'inconvénients.-ze cl. -14 janv. 1815. CUIRS VERNIS (fabr. de).-Mauvaise odeur et danger du feu. - fre dl.—15 oct. 1810. CUIRS VERTS ET PEAUX FRAICHES (dépôts de). Odeur désagréable et insalubre.

2e cl.-15 oct. 1810 ; 27 janv. 1837. Cuisson DES TÊTES D'ANIMAUX dans des chaudières établies sur un fourneau de con

struction quand elle n'est pas accompagnée de fonderie de suif. – Fumée et légère

odeur.-3e cl.-31 mai 1833. CUIVRE (fonte et laminage du). -Fumée, exhalaisons insalubres et danger du feu.

2e cl.- 14 janv. 1815. CUIVRE (dérochage du) par l'acide nitrique.- Odeur nuisible et désagréable. — 2e cl.

20 sept. 1828. Cuivre. Voir Désargentage. DÉBRIS D'ANIMAUX (dépôts, etc. de). Voir Chairs, DÉGRAISSEURS. Voir Teinturiers-dégraisseurs. DÉGRAs ou huile épaisse à l'usage des tanneurs (fabriques de).-Odeur très désagréa

ble et danger d'incendie.recl.-9 fév. 1825.

« PrécédentContinuer »