Histoire générale du Languedoc avec des notes et les pièces justificatives: De 1563 à 1649

Couverture
J. B. Paya, 1845
1 Commentaire
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Histoire générale de Languedoc tome IX p 38 photo

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 535 - Joyeuse , chevalier de l'ordre du Roy , capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances et...
Page 521 - Et à ce faire et obéir contraignez tous ceux qu'il appartienda par toutes voies dues et raisonnables , nonobstant oppositions ou appellations quelconques, pour lesquelles et sans préjudice d'icelles ne voulons être différé.
Page 561 - Si donnons en Mandement à nos amez et féaux les Gens tenans nos Cours de Parlement, Chambre...
Page 422 - Pour un arrêt de la miséricorde de Dieu ; priez Dieu qu'il me fasse la grâce de souffrir chrétiennement l'exécution de ce qu'on vient de lire ». I ,1) Capitaine aux gardes françaises, un de ses compagnons.
Page 536 - HENRY, par la grâce de Dieu, roy de France, à nos amez et féaux les gens de nos comptes à Paris, salut et dilection : Comme...
Page 299 - ... chemins, et dont le père fut condamné aux galères pour ses crimes. Le parlement de Toulouse ayant fait le procès à ces trois frères, les condamna à avoir la tête tranchée et le corps partagé en quatre quartiers; ce qui fut exécuté.
Page 589 - Estât, et à la manutention des lois fondamentales d'iceluy, que aussy pour la protectio'n de ceulx de la Religion, y ayant esté légitimement appelé; et sur tout ce dessus, vous aurez recours à mon cousin, monsr le duc de Montmorency, pour recevoir ses commandemens , et ses bons et sages conseils et advis...
Page 423 - ... l'Hôtel de Ville, à l'entrée de laquelle il rencontra l'échafaud , qui pouvoit être de quatre pieds de hauteur. Lorsqu'il fut monté , accompagné de son confesseur et suivi de son chirurgien, il salua la compagnie , qui n'étoit que du greffier du parlement, du grand-prévôt et de ses archers, et des officiers du corps de ville qui avoient eu ordre de s'y trouver. Il les pria de vouloir bien témoigner au Roi qu'il mouroit son très-humble sujet, et avec un regret extrême de l'avoir offensé...
Page 466 - ... le fisse chasser, et disant au Roy mon тагу qu'il n'y avoit apparence queje le privasse du service d'un homme qui luy estoit si nécessaire : ce que M. de Pibrac faisoit pour me convier à force de déplaisir de retourner en France, où il estoit attaché en son estât de président et de conseiller au conseil du Roy. Et pour empirer encore ma condition, depuis que...
Page 322 - L'an 1618, Bernard Aribal proposa , de la part du roi , aux états de Languedoc , tenus à Fézenas , d'en* treprendre un canal depuis Toulouse jusqu'à Narbonne , offrant de faire les avances nécessaires , et de ne rien demander à la province que son travail ne fût fini. ) Le duc de Beaufort , dévoue à la guerre contre les pirate» d'Afrique, se couvrit de nouveaux lauriers , en i6ê5, par les avantages qu'il remporta sur eux.

Informations bibliographiques