Série de dictionnaires sur toutes les parties de la science religieuse

Couverture
Chez l'éditeur, 1856
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 162 - Il faut donner à manger à ceux qui ont faim , et à boire à ceux qui ont soif , habiller ceux qui sont nnds , faire des aumônes auxindigens, etc.
Page 11 - Romainset à leur former un culte, composa des livres sacrés dont Plutarque parle ainsi dans la vie de ce roi : Valerius Antius, l'historien, rapporte qu'il y avait douze livres sur les devoirs des prêtres, et douze autres sur la philosophie des Grecs. Il ajoute que quatre cents ans après, sous le consulat de P. Cornélius et de M. Babius, il y eut des pluies en si grande abondance, que la terre s'en entrouvrit, ce qui mit à découvert les coffres où ces livres ¿(aient enfermés.
Page 42 - On peut tirer cette dénomination de ce qu'il y est fréquemment question de la formation d'Adam, et de ses rapports avec les bons et les mauvais génies. Observons que sur la totalité des pièces qui composent la première partie du livre d'Adam, il y en a treize dans l'édition de Norberg...
Page 156 - Vie adressait cette prière, il partit du séjour de tonte splendeur, du séjour de toute lumière , de ce lieu qui lui a été donné au-dessus des douze heures du jour et des douze heures de la nuit.
Page 43 - Sabéens font usago diffère essentiellement de tous ceux dont se servent les autres nations, qui parlent ou plutôt qui ont parlé autrefois la langue syriaque, et qui en conservent l'usage dans leur liturgie. Il a cela de particulier, que toutes les voyelles y sont écrites, et qu'elles se bornent au nombre de trois, au lieu que chez les autres peuples qui parlent le syriaque, elles sont au nombre de cinq. Dans l'usage lo plus ordinaire, on les omet dans l'écriture...

Informations bibliographiques