Dictionnaire provençal-français; ou, Dictionnaire de la langue d'oc, ancienne et moderne, suivi d'un vocabulaire fançais-provençal, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 200 - ... il se soutient droit et élevé ; son attitude est celle du commandement; sa tête regarde le ciel, et présente une face auguste sur laquelle est imprimé le caractère de sa dignité; l'image de l'âme y est peinte par la physionomie; l'excellence de sa nature perce à travers les organes matériels, et anime d'un feu divin les traits de son visage; son port majestueux, sa démarche ferme et hardie, annoncent sa...
Page 307 - Gage , ce que l'on met entre les mains de quelqu'un pour sûreté d'une dette. Engagement. Ce que l'on consigne dans un pari , une contestation. Vœu. PI. eu. Ce mot est du dialecte de Vannes. Voyez GWESIL.
Page 210 - FANATISME, c'est un zèle aveugle et passionné, qui naît des opinions superstitieuses et fait commettre des actions ridicules, injustes et cruelles, non seulement sans honte et sans remords, mais encore avec une sorte de joie et de consolation. Le fanatisme n'est donc que la superstition mise en action.
Page 253 - paquet de chanvre en cordon; la partie la plus fine du chanvre, longs brins qui restent dans la main de celui qui...
Page 345 - ... arbitraire. On en conclut tout naturellement que la langue arabe aussi a reçu ce mot tout fait d'un autre idiome. Si l'on s'avance dans cette recherche, on trouve que le mot égyptien sor-aphé est composé de deux racines qui signifient rigoureusement long col ou tête alongée, et tel est le caractère eminent de la giraffe.
Page 212 - En effet , chaque portion de la furandonlo se rapproche , et la danse recommence. Le beau bas-relief antique , qui est connu sous le nom de la danse borghèse , représente réellement une espèce de farandoulo , dans la manière dont on l'exécute aujourd'hui. FARCE. Espèce de comique grossier, où toutes les règles de la bienséance , de la vraisemblance et du bon sens sont également violées. Le peuple romain désertait le théâtre de Térence, pour courir aux farceurs et aux bateleurs.
Page 241 - Frédéric les ayant subjugués, fit enfoncer une figue sous la queue de Tacor , et obligea tous les Milanais captifs d'arracher publiquement cette figue avec les dents, et de la remettre au même lieu sans l'aide de leurs mains , sous peine d'être pendus sur-le-champ ; et ils...
Page 184 - Eveil , avis qu'on donne à quelqu'un d'une chose qui l'intéresse, et à laquelle il ne pensait pas...
Page 239 - Disposition par laquelle un testateur charge son héritier institué de conserver et de rendre à une personne désignée la totalité ou une partie des biens qu'il lui laisse , soit «n bout d'un certain temps, soit dans un certain cas.
Page 185 - ET , conjonction copulat. Ce mot marque l'action de l'esprit qui lie les mots et les phrases d'un discours , c'est-à-dire, qui les considère sous le même rapport. Nous n'avons pas oublié cette particule au mot CONJONCTION ; cependant il ne sera pas inutile d'en parler ici plus particulièrement. i°.

Informations bibliographiques