Images de page
PDF
ePub
[graphic]

DE LA RÉGÉNÉRATION

DE LA GRÈCE,

COMPRENANT

LE PRÉCIS DES ÉVÉNEMENTS
Depuis 1740 Jusqu'en 1824"

Pau F.-C.-H.-L. POUQUEVILLE,

ANCIEN CONSUL,GlHBRAL DE Frawce AUPRES D'ALI FACHA DE Janiha , CORHESPONDANT
DE L'acaoÉmie ROYALE DES INSCRIPTIONS ET BELLES,LETTRES DE II'IVtTXTC* DE FRANCS,

Associé De L'académie Royale De Marseille, De L'académie Royale De Médecins
De Paris, De L'académie: Ionienne De Cobctrb , Cbstaliir De L'ordre Royal Db La
1,bgion,D'honneur.

AVEC CARTES ET PORTRAITS.

TOME L

A PARIS,

CHEZ FIRMIN DIDOT PÈRE ET FILS,

LIBRAIRES, RBE JACOB, N° 2lf.
MDCCCXXIV. I

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

rapporter tels qu'ils sont venus à ma connaissance, afin que les souffrances des Hellènes, leurs mémorables actions et la barbarie des Turcs, puissent être connues du monde, occupé des évènements dont l'Orient est le théâtre.

Cette tâche m'engage dans la narration d'une période qui a quelque similitude avec celle que les Muses d'Hérodote ont transmise à la postérité. Suivant de bien loin les traces du père de l'Histoire, je montrerai comment les Grecs, déchus de leur splendeur, subjugués par les Romains, qu'ils amollirent, dégradés sous le sceptre de leurs Césars théologiens, conquis par les Turcs, qu'ils ne purent civiliser, limant insensiblement leurs chaînes, enveloppant le despotisme dans ses propres filets, s'emparèrent de l'héritage de la tyrannie et du crime, pour remonter au rang des nations. Cet exposé me conduit à mettre sur le premier plan de mon tableau un homme longtemps dominant dans la Grèce, et qui en remplissait à lui seul la scène, tandis qu'elle préparait ses hautes destinées, à l'ombre de l'ambition de ce tyran. On verra dans mes récits ce que put le génie fatal d'un Scythe mahométan qui n'employa les calculs de la raison, que pour troubler l'ordre public; et les talents extraordinaires qu'une nature sauvage lui avait départis, qu'afin de s'élever, de forfaits en forfaits, au rang des souverains, qu'il osa braver en se croyant leur égal. Mélange d'esprit et d'ignorance, de naïveté et de perfidie, de prudence et d'audace, de bravoure et de circonspection, d'impiété et de superstition, de

« PrécédentContinuer »