Danser avec le IIIe Reich: les danseurs modernes sous le nazisme

Couverture
Editions Complexe, 2000 - 448 pages
L'histoire et le rôle de la danse moderne dans la politique artistique du IIIe Reich. Pourquoi cet art, né de la modernité, a été miné par les tentations politiques du nazisme.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Les scissions dans les discours sur la danse
113
Conclusion
133
LE RALLIEMENT DES CERCLES
143
Mary Wigman et la communauté de danse de Dresde
154
Rudolf von Laban et linstitution théâtrale
171
Fritz Böhme et le mouvement folklorique
181
LAVÈNEMENT DE LA CULTURE DU MOUVEMENT
197
Deux axes de la politique nazie
209
Conclusion
262
PROPAGANDE ET PROGRAMMES CULTURELS
269
La danse aux Jeux olympiques
299
Les années davantguerre et de guerre
341
Conclusion
376
CONCLUSION GÉNÉRALE LA DANSE ET LA MÉMOIRE
389
ORGANIGRAMMES
405
BIBLIOGRAPHIE
425

Conclusion
215
Lemprise croissante des administrateurs
221
Les éminences grises de la danse
251

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques