Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" ... à M. de Vendôme pour nous divertir nous et nos demoiselles : mais certainement nous avions de plus grandes vues que cela. Elles se sont évanouies dans la suite, toutes choses ayant bien changé de face, et rien n'étant arrivé de ce que nous nous... "
Annales dramatiques: ou, Dictionnaire général des théȧtres ... - Page 65
de ] [Babault - 1808
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France: depuis l'avénement ...

1828
...notre maîtresse à l'Opéra, le public malin dit que nous avions fait dépenser cent mille francs à M. de Vendôme pour nous divertir nous et nos demoiselles...changé de face, et rien n'étant arrivé de ce que nous nous imaginions alors avec quelque apparence. M. le prince, devenu maître de Chantilly après la mort...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Mémoires de la cour de france pour les années 1688 et 1689

Madame de La Fayette (Marie-Madeleine Pioche de La Vergne) - 1828 - 120 pages
...notre maîtresse à l'Opéra, le public malin dit que nous avions fait dépenser cent mille francs à M. de Vendôme pour nous divertir nous et nos demoiselles...changé de face, et rien n'étant arrivé de ce que nous nous imaginions alors avec quelque apparence. M. le prince, devenu maître de Chantilly après la mort...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Collection complète des mémoires relatifs à l'histoire de France, depuis le ...

Claude Bernard Petitot - 1828
...notre maîtresse à l'Opéra, le public malin dit que nous avions fait dépenser cent mille francs à M. de Vendôme pour nous divertir nous et nos demoiselles...changé de face, et rien n'étant arrivé de ce que nous nous imaginions alors avec quelque apparence. M. le prince, devenu maître de Chantilly après la mort...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Revue de Paris, Volume 4

1845
...sont évanouies dans la suite, dit le marquis de La Fare, toutes choses ayant bien changé de face, rien n'étant arrivé de ce que nous imaginions alors avec quelque apparence. » Louis XIV ne voulut pas mourir pour donner plus d'éclat et de. durée à ces joies ; et son fils...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France: depuis ...

Joseph Fr. Michaud - 1839
...notre maîtresse à l'Opéra, le public malin dit que nous avions fait dépenser cent mille francs à M. de Vendôme pour nous divertir, nous et nos...de face , et rien n'étant arrivé de ce que nous nous imaginions alors avec quelque apparence. M. le prince, devenu maître de Chantilly après la mort...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Causeries du lundi, Volume 1

Charles Augustin Sainte-Beuve - 1852
...notre maîlresse à l'Opéra, le public malin dit que nous avions fait dépenser cent mille francs à M. de Vendôme pour nous divertir nous et nos demoiselles;...certainement nous avions de plus grandes vues que cela. » Ces grandes vues, encore une fois, c'était de plaire sans doute au Dauphin qui devait régner et...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les cours galantes: L'hôtel de Bouillon. La Folie-Rambouillet. Le château d ...

Gustave Desnoiresterres - 1865 - 1368 pages
...avions fait dépenser cent mille livres à M. de Vendôme pour nous divertir, nous et nos de moiselles ; mais certainement nous avions de plus grandes vues que cela. Elles se sont évai Madame de Caylus, Mémoires (Michaud et Poujoulat), t. XXXII, p. 507, 511.— Dangeau, Journal...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Le Bibliophile français: gazette illustrée des amateurs de livres ..., Volume 1

1868
...public « malin dit que nous avions fait dépenser i oo,ooo fr. à M. de Vendôme pour « divertir nos demoiselles. Mais certainement nous avions de...grandes « vues que cela. Elles se sont évanouies, rien n'étant arrivé de ce que nous « imaginions alors avec quelque apparence. » La deuxième maîtresse...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Le Bibliophile français, Volume 1

1868
...le public a malin dit que nous avions fait dépenser 100,000 fr. à M. de Vendôme pour o divertir nos demoiselles. Mais certainement nous avions de...grandes « vues que cela. Elles se sont évanouies, rien n'étant arrivé de ce que nous « imaginions alors avec quelque apparence. » La deuxième maîtresse...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Le théâtre d'autrefois et d'aujourdhui: Cantatrices et comédiens 1532-1882 ...

Émile Ferdinand Mugnot de Lyden - 1882 - 299 pages
...notre maîtresse à l'Opéra, le public malin dit que nous avions fait dépenser cent mille livres à M. de Vendôme pour nous divertir nous et nos demoiselles, mais certainement que nous avions de plus grandes vues que cela. » M. de Vendôme envoya cent louis à Campistron pour...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF