Le christianisme en Chine, en Tartarie et au Thibet: Depuis l'établissement de la dynastie tartare-mantchoue, jusqu'à la mort de l'empereur Khang hi

Couverture
Gaume frères, 1857
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 116 - Nous l'avons vu, cet homme simple et magnanime, qui revenait tranquillement de faire le tour entier du globe terrestre. Nous avons vu cette vieillesse prématurée et si touchante, ce corps vénérable, courbé, non sous le poids des années, mais sous celui de ses pénitences et de ses travaux ; et il semblait nous dire à nous tous, au milieu desquels il...
Page 389 - Les princes qui travaillent sur ce plan depuis le matin jusqu'au soir, et s'en occupent même durant leur sommeil, qui forment sans cesse des desseins dont les effets soient de longue durée et d'une grande étendue pour le bien public, ces princes, dis-je, ne sont pas éloignés d'accomplir ces devoirs. « Moi , empereur, qui suis maintenant âgé de soixante-dix ans , et qui en ai...
Page 144 - Verbiest suivait accompagné des Mandarins que l'Empereur avait nommés pour honorer la mémoire de ce célèbre Missionnaire. Ils étaient tous à cheval: le premier était le beaupère de l'Empereur , le second son premier Capitaine des Gardes, le troisième un de ses Gentilshommes , et d'autres moins qualifiés. Toute cette marche qui se fit avec un...
Page 117 - Allez donc, saint vieillard, traverser encore une fois l'Océan étonné et soumis; allez au nom de Dieu. Vous verrez la terre promise; il vous sera donné d'y entrer, parce que vous avez espéré contre l'espérance même. La tempête, qui devait causer le naufrage, vous jettera sur le rivage désiré.
Page 116 - ... sa vie , à nous tous qui ne pouvions nous rassasier de le voir, de l'entendre , de le bénir, de goûter l'onction et de sentir la bonne odeur de Jésus-Christ qui était en lui ; il semblait nous dire: Maintenant me voilà, je sais que vous ne verrez plus ma face. Nous l'avons vu qui venait de mesurer la terre entière ; mais son cœur, plus grand que le monde , était encore dans ces régions si éloignées.
Page 415 - Appiani une bonne réprimande qui retombait sur le Légat : ainsi avorta la première négociation. Le 29 Décembre , l'Empereur dit tout haut à sa Cour: notre nouveau venu d'Europe s'est imaginé que les anciens Européens de mon Palais ont brigué la nouvelle dignité dont il parle dans son Mémoire ; il se trompe très-certainement : car , outre qu'une commission de la sorte n'a parmi nous ni rang, ni prérogatives , ce serait pour eux une charge bien pesante.
Page 393 - Dans la vigueur de l'âge . je pouvais bander des arcs de quinze forces , et lancer des flèches de treize palmes de longueur : j'ai su le maniement des armes, et j'ai paru à la tête de mes armées ; j'ai en tout cela beaucoup d'expérience. Pendant toute ma vie, je n'ai fait mourir personne sans sujet. J'ai apaisé la révolte des trois rois chinois; j'ai nettoyé le septentrion du Cha-mo, et toutes ces entreprises ont été combinées et conduites par les ressources de mon génie.
Page 119 - MM. de l'Académie royale des sciences , qui étoient chargés de ce soin , avoient envoyé des personnes habiles de leur corps dans tous les ports de l'Océan et de la Méditerranée , en Angleterre , en Danemarck, en Afrique et aux îles de l'Amérique, pour y faire les observations nécessaires.
Page 270 - Avant les superstitions dont l'impiété du dieu Fo [Bouddha] infecta la Chine, on n'avait jamais vu d'idoles ou de statues parmi le peuple. . . de sorte que ce peuple a conservé près de deux mille ans la connaissance du véritable Dieu, et l'a honoré d'une manière qui peut servir d'exemple et d'instruction même aux Chrétiens".
Page 390 - Chou-King , dans le chapitre intitulé le ijrand modèle, fait consister la félicité en cinq avantages : la longue vie, la richesse, la tranquillité, l'amour de la vertu et une fin heureuse. Cette fin heureuse tient le plus haut rang parmi ces avantages ; sans doute parce qu'il est difficile d'y parvenir. L'âge que j'ai présentement prouve que j'ai vécu longtemps ; quant à mes richesses , j'ai possédé tout ce qui est contenu dans les quatre mers. Je me vois père et tige do cent cinquante...

Informations bibliographiques