Dictionnaire de belgicismes

Couverture
Lannoo Uitgeverij, 2006 - 622 pages
"Selon que vous serez d'un côté ou de l'autre de la frontière linguistique qui sépare la Belgique de la France, vous direz clignoteur ou clignotant, LPG ou GPL, pension ou retraite, ... Un Français parlera de ses gamins en évoquant son fils et sa fille, ce que ne fera jamais un Belge, et si vous dites que vous tenez à garder l'église au milieu du village, on vous regardera avec étonnement à Paris ! Il faudra bien que vous tiriez votre plan avec ces différences, car il n'est pas un domaine où les Belges ne s'ingénient à parler autrement que les Français, à moins que ce ne soit le contraire ! Ces différences, ces divergences parfois, on les appelle des belgicismes. Aujourd'hui, on se garde de critiquer ceux qui les emploient. Impossible de les relever tous, car il en est qui vieillissent et meurent tandis que d'autres ne sont utilisés qu'à Liège mais demeurent lettre morte à Charleroi ou à Bruxelles... et vice versa ! Ce Dictionnaire de belgicismes en relève des centaines et, ce qui ne gâche rien, en les illustrant, chaque fois qu'il se peut, par des exemples surtout trouvés dans la presse." P. [4] of cover.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

aide a la compréhension de virginie

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Choesels c'est pas pancréas, c'est couilles!!!!
Couilles de mouton, précisément!
Lebouc est-il belge ou anthropologue français? ;-)

Table des matières

Préface dHenriette Walter
5
Petite histoire des belgicismes
31
Quelques caractéristiques du belge
61
Grammaire
599
Orientation bibliographique
617
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques