Encyclopédie méthodique: ou par ordre de matières: par une société de gens de lettres, de savans et d'artistes ...

Couverture
Panckoucke, 1809
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 272 - Canaries jouiflent d'un ciel communément ferein. Les chaleurs font vives fur les côtes : mais l'air eft agréablement tempéré fur les lieux un peu élevés , & trop froid fur quelques montagnes, couvertes de neige la plus grande partie de l'année. Les fruits & les animaux de l'Ancien & du Nouveau-Monde profpèrent tous , ou prefque tous, fur le fol varié de ces ifles.
Page 3 - Arabes , les feuls qui s'y livrent , vont coucher. chaque nuit dans l'île ou fur la côte , à moins que les vents ne les empêchent de gagner la terre. Autrefois ils payoient tous un droit à des galiotes établies pour le recevoir.
Page 272 - ... ou prefque tous fur le fol varié de ces ifles. On y récolte des huiles , quelque foie , beaucoup d'orfeille , & une aflez grande quantité de fucre inférieur à celui que donne l'Amérique. Les grains qu'il fournit...
Page 274 - Après avoir bien examiné ce lieu, dit-il , nous convînmes tous qu'il n'y avait aucune apparence que ce fût une ancienne carrière dont on eût tiré les pierres pour bâtir les villes de Gortine et de Cnosse, ainsi que Bellon et quelques auteurs modernes l'ont pensé...
Page 274 - Labyrinthe deCandieefk un conduit fouterrain en manière de rue , qui par mille tours & détours pris en tout fens & fans aucune régularité , parcourt tout l'intérieur d'une colline fituée au pied du Mont Ida , du côté du midi , .à trois milles de l'ancienne Ville de Gortine. On entre dans ce Labyrinthe par une ouverture de fept ou huit pas de large , où à peine un homme de médiocre taille pourroit paffer fans fe courber.
Page 188 - Soleil l'avait épaiffie en une refîne attachée au tronc & autour des racines. Ces arbres développent leurs branches comme les pins d'Europe, avec cette différence, que ceux-ci ont des branches plus courtes & plus petites : de forte que les nœuds deviennent' à rien , quand on travaille la tige.
Page 179 - Quoique très-faible, elle en imposa tellement au prince, qui possède seul le poivre, qu'il se détermina à leur en accorder le commerce exclusif. Seulement il lui fut permis d'en livrer cinq cent mille livres aux Chinois, qui, de tout temps, fréquentaient ses ports. Depuis ce traité, la Compagnie envoie à Bandjar-Massingdu riz, de l'opium, du sel, de grosses toiles.
Page 258 - Une pufillanimité extrême , l'inconftance , la pareffe , la ftupidité , même l'infenfibilité , forment leur caractère. Ce font des enfans , en qui la raifon n'eft pas encore développée. Ils font plus bafannés que les Mexicains. Cette différence de couleur prouve que la vie policée de la fociété, renverfe ou change entièrement l'ordre & les loix de la nature , puifqu'on trouve fous la Zone Tempérée un peuple fauvage plus noir que ne le font les Nations civilifées de la Zone Torride.
Page 258 - Cette différence de couleur prouve que la vie policée de la fociété, renverfe ou change entièrement l'ordre & les loix de la nature , puifqu'on trouve fous la Zone Tempérée un peuple fauvage plus noir que ne le font les nations civilifées de la Zone Torride. Avant qu'on eût pénétré chez les Californiens, ils n'avoient aucune pratique de religion } & leur gouvernement étoit tel qu'on devoit l'attendre de leur ignorance.

Informations bibliographiques