Congrès archéologique de France, Volume 6 ;Volume 31

Couverture
Société Française pour la Conservation des Monuments Historiques, 1863
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 209 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence. D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir. Et réduisit la muse aux règles du devoir.
Page 210 - Qu'il nous soit encore permis d'exprimer chaleureusement nos sympathies pour le poète qui , au milieu de la guerre civile entretenue par les étrangers , faisait entendre ces vers où respire un ardent patriotisme : Espagnols, apprenez que jamais l'étranger N'attaqua le Français qu'avec perte ou danger. Le Français ne se vainc que par le Français même...
Page 207 - Voyez ce qu'en ha rccentement exposé le bon, le docte, le sage, le tant humain, tant débonnaire et équitable André Tiraqueau, conseiller du grand, victorieux et triumphant roi Henri second de ce nom, en sa très-redoublée court de parlement à Paris.
Page 348 - Martin, isolé de toute la suite des faits de sa légende , représenté a cheval, autrement que sous les traits d'un chef militaire coupant son manteau en faveur d'un pauvre en haillons qui attend anxieusement devant lui ? On conclurait mal , pour cette opinion, des conjectures que laissent possibles les mutilations trop considérables qu'ont souffertes le plus grand nombre de nos cavaliers de pierre.
Page 115 - ... statue équestre soit le Christ ; l'ensemble est un pur symbole. Il importe de constater que le nimbe crucifère manque à toutes ces statues. M. de Longuemar rappelle le travail communiqué par lui, en août 1854 , à la Société des Antiquaires de l'Ouest.
Page 23 - Moutreuil-sur-Mer, étaient eau salée et droite mer , non « pas profonde; mais petits bateaux y allaient, car les terres «• n'étaient si hautes et y...
Page 256 - Tout en admettant et en admirant le parti qu'un âge plus récent a tiré de quelques locutions sans suite, il est permis d'examiner ce que voulaient dire ces locutions et de rechercher, sous le ciment qui les joint et les couvre, les matériaux dont a été construite la narration fabuleuse. Qu'est-ce donc que cet impie et sacrilège Ixion tant de fois cité par les poètes? Le trait caractéristique de son histoire est le supplice auquel il fut condamné. Ixion tourne et tournera sans fin dans...
Page 172 - Ste-Radégonde , etc. Grâce aux tranchées profondes que M. le docteur Auger avait fait faire à l'avance, dans le sol, jusqu'au contact du bry, nous avons pu recueillir et étudier les diverses parties du dépôt évidemment artificiel qui, à l'île de Naillers, recouvrait le point de contact de l'argile du marais avec le calcaire de la plaine. Ce gisement curieux nous a paru être , non un dépôt de cendres dans l'acception rigoureuse de ce mol, mais le résidu qui serait résulté de la destruction...
Page 211 - Rapin décrit les distractions du propriétaire campagnard qui vit sur ses terres, libre de tous les soucis qu'enfante l'ambition : Maintenant, tout seul il visite Les champs de semence couverts Qui ont dessus le dos écrite Une espérance non petite, Pareille aux fruits des arbres verts.
Page 31 - Ri. l'abbé Baudry lit un mémoire sur la question du programme ainsi conçue : Est-il possible de fixer l'époque à laquelle les dunes de sable de l'Océan, placées au-dessous de la Loire, ont commencé à se former?

Informations bibliographiques