Palma Cayet ...: Chronologie novenaire, livre I à VI

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 364 - Leu et publié à son de trompe et cry public par les carrefours de cette ville de Paris le lendemain dernier jour dudit mois.
Page 476 - ... que ceste vaine et imaginaire ambition, qui n'est pas ou qui se trouvera seule et mal assistée quand elle sera despouillée de ce manteau de religion. C'est aussi une calomnie sans raison de nous accuser que nous introduisons les estrangers dans le royaume. Il faut souffrir la perte de la religion, de l'honneur, de la vie et des biens, ou opposer la force aux heretiques ausquels rien ne peut plaire que nostre ruïne.
Page 395 - Parme, avec toute l'armée estant en bataille, ne voulant rien faire dont on le pust accuser de temerité, et ne croyant point que le Roy se fust là acheminé avec si peu de forces, faisoit ferme, et, sans y penser, donna au Roy ce benefice du temps pour la...
Page 42 - Ginville son fils pour тагу , et à ceste condition qu'il luy laisserait son exercice de la religion prétendue reformée libre? Ne sçait on pas que le pape Xiste en ayant esté adverty , a recognu par là l'intention sinistre des princes de la ligue? Quant à la crainte qu'ils ont que les reistres ne viennent en Lorraine prendre vengeance des bruslemens qu'ils ont fait en la comté de Montbelliard, le Roy leur a il commandé de les faire? Il ne les ya pas envoyez. S'ils font des ennemis de...
Page 160 - Christ, il dit tout haut, la larme à l'œil « : Seigneur Dieu, si tu cognois que ma vie soit utile et profitable à mon peuple et à mon Estat que tu m'as mis en charge, conserve...
Page 207 - Testât et ordre qu'il est , nous y perdrions temps et moyens, mais peu à peu, usant des ouvertures que je feray , vous verrez que ce grand party se dissipera en soy-mesmes, et nous donnera beau jeu sans beaucoup travailler; mais il faut de la patience et de la finesse. Donc, ceste maxime estant véritable , qu'il les faut ruiner par leur division et desordre, il faut adviser des moyens pour y parvenir. Ce peuple , Sire , a quatre sortes d'appuys et fondements qu'il s'est estably pour luy commander...
Page 101 - Court, luy dit le Roy, et que je ne vous voye jamais, puis que vous desirez d'autre seureté que d'estre auprès de moy. Vostre humeur n'a point trompé mon jugement; je me doutois bien que vous tiendriez de l'ingratitude, et ne vous souviendriez de l'obligation que vous me devez pour les biens-faicts que je vous ay faicts.
Page 544 - Seigneur dormant, dit qu'a l'exemple des apostres il failloit exciter Dieu pour ayder à la religion catholique et eslire un roy pour gouverner l'Eglise en France, qui se perdoit et perissoit faute de roy, d'autant que le royaume de France ne pouvoit subsister sans roy, estant un royaume affecté à la monarchie et non à une régence, comme M.
Page 100 - France, il toucha les causes d'icelles, etsurchasque desordre il proposa le remede qui seroit convenable d'y apporter, ainsi que le lecteur curieux le peut voir dans sa remonstrance, laquelle a esté depuis imprimée et publiée, comme aussi celles que firent M. le comte de Brissac au nom de la noblesse, et M. l'advocat Bernard pour le tiers-estat.
Page 476 - Si nous levons lors les mains au ciel pour en rendre graces à Dieu , si nous sommes disposez à suivre tous bons conseils, à vous aimer, honorer, rendre le respect et service à qui le devrons, louez nous comme gens de bien qui ont eu le courage et la resolution de mespriser tous...

Informations bibliographiques