Les Petits Bollandistes vies des saints de l'Ancien et du Nouveau Testament des martyrs, des pères, des auteurs sacrés et ecclesiastiques des vénérables et autres personnes mortes en odeur de sainteté: notices sur les congrégations et les ordres religieux histoire des reliques, des pèlerinages, des dévotions populaires, des monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu'aujourd'hui d'après le père Giry, Volume 16

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 259 - En vérité , je vous dis que tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel , et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel....
Page 208 - Venez, les bénis de mon Père ; possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger...
Page 65 - avec vous. Je vous envoie comme mon père m'a « envoyé. » « Après ces paroles, il souffla sur eux et leur « dit : « Recevez le Saint-Esprit. » « Les péchés seront remis à ceux à qui vous « les remettrez, et ils seront retenus à ceux à qui
Page 1 - Dieu. Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui.
Page 489 - En vérité , en vérité, je vous le dis : si vous ne mangez la chair du Fils de l'Homme , et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vous.
Page 82 - Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole; et mon Père l'aimera : et nous viendrons à lui, et nous ferons en lui notre demeure.
Page 106 - Voici ma mère et mes frères. Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur et ma mère.
Page 564 - cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice, et le reste vous sera donné par surcroît".
Page 694 - Le passereau trouve sa demeure, et la tourterelle se fait un nid pour y déposer ses petits; vos autels, Dieu des armées, vos autels, ô mon roi et mon Dieu ! c'est l'asyle que je vous demande.
Page 424 - Père lui-même vous aime , parce que vous m'avez aimé , et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu. Je suis sorti de mon Père , et je suis venu dans le monde: maintenant je laisse le monde, et je m'en retourne à mon Père.

Informations bibliographiques