Mémoires secrets de Bachaumont de 1762 à 1787, Volume 3

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 355 - Lespinasse , en riant du succès , Disait partout : Grâce à mon industrie , Voilà déjà deux grands hommes de faits. A qui donner la place du génie A l'avenir ? Il nous reste Suard Bien lourd , bien froid , comme monsieur Gaillard.
Page 47 - Lettre sur les peintures , gravures et sculptures qui ont été exposées cette année au Louvre, par M. Raphaël , peintre de l'Académie de Saint-Luc , entrepreneur -général des enseignes de la ville, faubourgs et banlieue de Paris, à M. Jérôme, son ami, râpeur de tabac et riboteur (i). Dans celte Lettre, qui (i) Paris, Oelalain, i769, in-H".
Page 285 - N'imitez donc pas à demi Votre patronne. Pour celte affaire Savez-vous comme elle s'y prit? Comme vous, n'en pouvant pas faire, Elle eut recours au Saint-Esprit Pour cette affaire. La renommée Vanta partout ce trait 'galant : Elle n'en est que mieux famée. Ne craignez pas, en l'imitant, La renommée. Beau comme un ange, Sans doute, Gabriel était : Vous ne devez pas perdre au change : L'objet qui plait est, en effet, Beau comme un ange.
Page 131 - C'est sur quoi mon salut se fonde : Je ne veux pas, dans mon déclin, Finir comme les gens du monde. Mon malheur est de n'avoir plus Dans mes nuits ces bonnes fortunes. Ces nobles grâces des élus, Chez mes confrères si communes.
Page 70 - ... pas encore imprimé, mais qu'il a lu et relu si souvent, que tout Paris en est imbu. Depuis quelques années, ce poète, revenu des égarements de sa vie licencieuse, s'est jeté dans la dévotion; mais, étant d'un caractère ardent, il s'est attaché au jansénisme, a donné dans les convulsions, comme le genre de secte le plus propre à alimenter son imagination, exaltée jusqu'au fanatisme. Dans cette effervescence de zèle , il a voulu tourner au profit de la religion un talent trop profané...
Page 211 - Vous avez assez soutenu notre zèle, suppléé à notre faiblesse, en nous prêlantgénéreusementlamain pour nous dresser selon vos désirs, et nous avez mis par ce moyen dans le cas d'entrer en concurrence avec les sujets du premier talent, qui marchent toujours la tête levée , et auxquels on ne peut reprocher qu'un peu trop de roideur , défaut dont ils se corrigeront aisément. « Que dis-je! je m'aperçois que je m'allonge un peu trop sur les efforts de nos acteurs; que je pourrais m'étendre...
Page 159 - ... sans doute, augmentant le tumulte pour mieux faire leurs coups ; des gens oppressés mettant l'épée à la main pour se faire jour, ont occasionné une boucherie effroyable, qui a duré jusqu'à ce qu'un renfort puissant du guet ait rétabli l'ordre. On a commencé par emporter les blessés comme on a pu, et ce spectacle était plutôt celui d'une ville assiégée que d'une fête de mariage.
Page 53 - On sait que la chronique scandaleuse a prétendu que , quoique cette dame soit née en légitime mariage, son père véritable et physique était un abbé Gomar, ci-devant Picpus et qui passait pour avoir été...
Page 211 - Que dis-je! je m'aperçois que je m'allonge un peu trop sur les efforts de nos acteurs; que je pourrais m'étendre sur quelques-unes de nos actrices. Mais ce n'est pas là le moment : je me contenterai de vous dire que si nous donnons aujourd'hui quelque relâche à vos amusements et à notre spectacle, c'est reculer pour mieux sauter. Et quoiqu'il ne soit pas permis à tout le monde d'être heureux à la rentrée, c'est cependant sur elle que nous fondons toute notre espérance ; et voici quel...
Page 180 - M. de Jussieu , démonstrateur de botanique. Il passe pour constant qu'il a envoyé ses deux louis pour la statue de M. de Voltaire : acte de générosité bien humiliant pour ce dernier; façon bien noble de se venger de la sortie indécente et cruelle que l'autre a faite contre ce grand homme, dans le chiffon en vers qu'il a adressé à madame Necker, et de s'élever infiniment au-dessus de lui auprès de tous ceux qui connaissent la vraie grandeur.

Informations bibliographiques