Images de page
PDF
ePub
[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

Molière : L'Avare, comédie: texte conforme à l'édition des Grand

Torirains de la France, pullie avec une introduction et des notes par 11. Lanson, charge de cours à la Faculté des lettres de Paris tui vol. in-16, cartonné,

Le Misanthrope, comédie; texte conforme à l'édition des (irands Ecrivains de la France, publié avec une introduction des notes par M. Lavigne. Un vol. petit in-10, cartonne,

Les Précieuses ridicules, comédie; texte conforme à l'editin des Grands Ecrivains de la France. publiée avec une introdus tion, une notice et des notes par M. Lanson. Un vol. petit in-lii cartonné.

Les Femmes sulantes, comédie; texte conforme à l'édition des Grands Ecrivain de la Franca, publiée avec une introduction, une notice et des notes par M. Lanson. I'n rol. petit in-16, 21 tonné.

Le Tartuffe, comédie; texte conforme à l'édition des Grands Ecrivains de la France. publié avec une introduction et des retet par Ml Lavigne. Un voi petit in-10, cartonné,

Scènes choisies, publiées avec une introduction, des notice: et des notes, par VI. Ernest Thirion, professeur au ve Rennes. Un rol. petit in-10, cartonné,

[ocr errors]
[ocr errors]

Molière : Ewres, édition des Grands Ecrivains de la F:

publiée par MM. Eug. Despois et P. Mesnard. Treize vol. in Trochés et un album,

To fr Prix de chaque volume et de l'Alhum. Tom. I. : Averil soment. Préface de Ballet des Juses. - Amphitryon.

Telition de Molière de 1962. Notice George Dandin ou le Mari confondu biographique.-- Premieres sarces at- TOME VII: Livare. -- Monsieur d tribus à Molicrc. L Etourdi vu les Pourceaugnac. - Les Amants inagn

Centers temps.--Derit amoureux, fiques. TOME 11 Les Précieuses ridicules -- TOME VIII: Le Bourgeois gentilhomme

Sganarelle ou le Cocu imaginaire.-- -- Ballei des Nations - Appendice a Dom Garcie de Navarre ou le Prince

Bourgeois gentilhomme. --- Perché jaloux.- L'Ecole des maris.

Ippendice i Psyche --- Les Fourbe TOME 11 : Les Facheux. L'Ecole des ries de Scapin.- La Comtess IE:

jemmes. -- La critique de l'Ecole carhanas. Htes fommes. - L'impromptu de Ver- TOME IX : Les Femines savantes.Silles.

Le Malade imaginaire.- L (lin TOM: 11 : Le Mariage, forcé. Les du done du Val-de Grace.--PUS

Plaisirs de l'Ile enchanté La Prin- diverses. - Table alpliuhétture cesse d'Elide.- Le Tartute ou l'im Qures de Molière et des noms posteur.

pres qui s'y rencontrent. TOE 1: Don Juan ou le Festir de TOME : Votice biographiques Pierre-Limoul medecin. - Le Mi Moliére. - Idditions et currections santhrope.

DOME II : Votice bibliographique TOME VI: Le Medecin malgré lui. Additions et corrections.

Mélicerte. - - Pastorales comiques. - TOMES XII et XIII : Levic. 1 Sicilien 011 limour peintre

51785.

Imprimerie LAHURE, 9, rue de Fleurus, à Paris.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

PARIS
LIBRAIRIE HACHETTE ET Cie

79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, 79

1904

GIFT BIOGRAPHIQUE ET LITTÉRAIRE

(1622-1673

1. Molière; sa vie. Jean-Baptiste Popelin, qui devait prendre plus tard et immortiliser le noin de lière, naquit à Paris le 15 janvier 1622. Son pere. Jean is reals in était tapissier et avait obtenu à la cour la

inbre du roi. La prospérité de ses affaires imper à son fils une éducation complète et

wilėge de Clermont aujourd'hui Louis-leune Poquelin poursuivit ses études, au terme i rut admis à suivre les cours du philosophe épijassendi. Certains biographes prétendent, inais rien n'est in certain, que Molière fit aussi des études de droit et I'' à Orléans ses licences d'avocat. Quoi qu'il en soit, une

ucation impérieuse allait bientôt entrainer Molière loin du bureau,

Les historiens du poète se sont plu a nous le montrer encore tout enfant suivant avidement, avec son grand-père maternel, Louis de Cressé, les boniments et les parades des bateleurs, qui amusaient alors les badauds du Pont-Neuf. Quelle était aussi la jnie dlu futur auteur de tant de chefs-d'auvre, quand son aïeul Pommenait voir les « grands comédiens », qui jouaient sur la scene de l'hôtel de Bourgogne! Le jeune Poquelin prit bientôt la résolution de se vouer au théâtre et commença par se faire comedin. Il adopta alors le nom de Molière, pour ménager les rupules de sa famille, assez justement alarmée de le voir emistisser une profession si décriée et sur laquelle l'Église jetait wors lunathème. Ayant fait la connaissance des frères Béjart et che li seur Madeleine, passionnés comme lui pour le théâtre, Moliere forme avec eux une troupe de comédiens dont il devient

« PrécédentContinuer »