Lettres de Louis XIV: aux princes de l'Europe, à ses généraux, ses ministres, &c

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 224 - qu'il lui demeure un témoignage honorable du grand ouvrage que vous avez bien voulu lui confier: ne pouvant y contribuer par moi-même, je vous conjure de me mettre en état de le pouvoir faire, en m'accordant la faveur que je vous demande pour lui : je
Page 270 - autrefois par des éloges, maintenant c'eft par des frayeurs du péril & des fatigues où vous dites que je me fuis expofé pour me rendre maître de Valenciennes; mais je n'ai pas de peine à démêler ces
Page 34 - recommandations auprès de moi. Vous pouvez dire aux Soldats., que bien loin. de les abandonner, j'ai ordonné qu'on
Page 168 - qu'on vous a donnés touchant quelques Habitans du Havre de la Religion .prétendue réformée. Ceux qui en font profeffion, ne m'étant pas moins
Page 256 - des louanges que vous me donnez par votre dernière Lettre , vous m'avez trop bien fait connoître à qui elles font dues , pour n'en pas tirer plus
Page 256 - pour ce qui regarde mon Fils, je vous recommande toujours de cultiver fon efprit avec le foin
Page 254 - auprès de moi. Je veux croire que vous obtiendrez en faveur du Prince Guillaume , les mêmes conditions que j'avois toujours
Page 237 - de celle de Maître de ma Garde-robe aux conditions que j'ai commandé au Marquis de Louvois de vous expliquer
Page 112 - Brûlots ont témoigné tant d'ardeur à bien faire leur devoir, je veux bien oublier la faute qu'ils avoient faite ci-devant ; mais en cas de récidive , il
Page 126 - pour ma gloire , par la Lettre que vous m'avez écrite; mais vous le devez être encore moins de l'importance de l'Emploi que je viens de vous

Informations bibliographiques