Praktischen lehrgang zur schnellen und leichten erlernung der franzosischen sprache

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 109 - ... mais à peine eutelle prononcé ces paroles, que le coffre disparut. Son père lui dit que la Bête voulait qu'elle gardât tout cela pour elle, et aussitôt les robes et le coffre revinrent à la même place. La Belle s'habilla ; et pendant ce...
Page 109 - Non, lui dit la Belle en pleurant; je vous aime trop pour vouloir causer votre mort : je vous promets de revenir dans huit jours. Vous m'avez fait voir que mes sœurs sont mariées et que mes frères sont partis pour l'armée; mon père est tout seul, souffrez que je reste chez lui une semaine.
Page 109 - Le bon homme accourut à ce cri, et manqua mourir de joie en revoyant sa chère fille, et ils se tinrent embrassés plus d'un quart d'heure. La Belle après les premiers transports, pensa qu'elle n'avait point d'habits pour se lever ; mais la servante lui dit qu'elle venait de trouver dans la chambre voisine un grand coffre plein de robes d'or, garnies de diamants. La Belle remercia la bonne bête de ses attentions ; elle prit la moins riche de ces robes, et dit à la servante de serrer les autres,...
Page 108 - Hélas ! disait-elle, c'est bien dommage qu'elle soit si laide, elle est si bonne. La Belle passa trois mois dans ce palais avec assez de tranquillité. Tous les soirs la bête lui rendait visite, l'entretenait pendant le souper avec assez de bon sens, mais jamais avec ce qu'on appelle esprit dans le monde.
Page 110 - Belle manquèrent mourir de douleur, quand elles la virent habillée comme une Princesse, et plus belle que le jour. Elle eut beau les caresser, rien ne put étouffer leur jalousie qui augmenta beaucoup, quand elle leur eut conté combien elle était heureuse. Ces deux jalouses descendirent dans le jardin pour y pleurer tout à leur aise, et elles se disaient : pourquoi cette petite créature est-elle plus heureuse que nous ? Ne sommes-nous pas plus aimables qu'elle...
Page 109 - Bête en mourra de douleur. — Non , lui dit la Belle en pleurant ; je vous aime trop pour vouloir causer votre mort : je vous promets de revenir dans huit jours.
Page 110 - Pourquoi cette petite créature est-elle plus heureuse que nous ? Ne sommesnous pas plus aimables qu'elle ? Ma sœur, dit l'aînée, il me vient une pensée ; tâchons de l'arrêter ici plus de huit jours sa sotte Bête se mettra en colère de ce qu'elle lui aura manqué de parole, et peut-être qu'elle la dévorera.
Page 104 - ... le grand coffre dont la bête lui avait parlé, le ferma et ayant repris son cheval qu'il retrouva dans l'écurie, il sortit de ce palais avec une tristesse égale à la joie qu'il avait, lorsqu'il y était entré. Son cheval prit de lui-même une des routes de la forêt, et en peu d'heures le bon homme arriva dans sa petite maison.
Page 110 - Ne suis-je pas bien méchante, disait-elle, de donner du chagrin à une bête qui a pour moi tant de complaisance ? Est-ce sa faute, si elle est si laide et si elle a peu d'esprit ? Elle est bonne, cela vaut mieux que tout le reste. Pourquoi n'ai-je pas voulu l'épouser? Je serais plus heureuse avec elle, que mes sœurs avec leurs maris. Ce n'est ni la beauté, ni l'esprit d'un mari, qui rendent une femme contente, c'est la bonté du caractère, la vertu, la complaisance, et la bête a toutes ces...
Page 108 - La Belle soupa de bon appétit. Elle n'avait presque plus peur du monstre ; mais elle manqua mourir de frayeur lorsqu'il lui dit : « La Belle, voulez-vous être ma femme ? » Elle fut quelque temps sans répondre : elle avait peur d'exciter la colère du monstre en le refusant, elle lui dit pourtant en tremblant :

Informations bibliographiques