Mémoires de la Société académique du Nivernais, Volumes 1 à 3

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 18 - La séance est ouverte à deux heures et demie. Le procès-verbal de la séance précédente est lu et adopté. M. le Président donne lecture d'une lettre de M.
Page 120 - C'est à compléter l'histoire de notre art national qu'elles doivent être fières de concourir par la mise au jour des pièces d'archives, comptes, marchés, autographes, etc., que les érudits des départements peuvent découvrir dans leurs patientes recherches. » Mes prédécesseurs, en instituant le Comité des Sociétés des BeauxArts...
Page 45 - Philippus, Dei gratia Francorum rex, universis presentes litteras inspecturis salutem. Notum facimus quod cum inter baillivum Biturlcensem pro nobis et religiosum virum..
Page 15 - Mentionnons encore dans cette section le n° 611, les Pseaumes mis en rime française, par Clément Marot et Théodore de Bèze, imprimés à La Rochelle en 1563.
Page 27 - Seconde question : Le jugement de la Convention nationale contre Louis Capet serat-il soumis à la ratification du peuple?
Page 20 - Le procès-verbal de la séance précédente est lu et adopté. M. le Président donne lecture d'une lettre dans laquelle M.
Page 8 - Secrétaire général donne lecture du procès-verbal de la séance précédente qui est adopté sans rectification.
Page 14 - ... un revenu certain et suffisant, sans frais, et sans être à charge à l'un de ses sujets plus qu'à l'autre, qui s'augmenterait considérablement par la meilleure culture des terres.
Page 25 - Histoire des Guerres civiles de France sous les règnes de François II, Charles IX, Henri III et Henri IV. Traduite de l'Italien de HENRI-CATERIN DAVILA, avec des Notes critiques et historiques, par M. l'abbé M"* (MALLET et GROSLEY).
Page 122 - ... marchés, autographes, etc., que les érudits des départements peuvent découvrir dans leurs patientes recherches. Mes prédécesseurs, en instituant le Comité des Sociétés des Beaux-Arts et en lui donnant mission d'examiner les manuscrits, ont voulu provoquer un mouvement d'études parallèle à celui qui est né de l'Inventaire des richesses d'art de la France.

Informations bibliographiques