Le département de La Meurthe: statistique, historique et administrative

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 313 - Chef des contrebandiers, criminels de lèse-majesté, assassins, voleurs et perturbateurs du repos public, et tenant en ses mains une torche de cire ardente, du poids de deux livres, au devant de la...
Page 212 - C'était , au vie siècle, une de ces immenses fermes où les rois des Franks tenaient leur cour , et qu'ils préféraient aux plus belles villes de la Gaule. L'habitation royale n'avait rien de l'aspect militaire des châteaux du moyen âge, c'était un vaste bâtiment , entouré de portiques d'architecture romaine , quelquefois construit en bois poli avec soin , et orné de sculptures qui ne manquaient pas d'élégance'.
Page 388 - Le Parnasse \ des Poètes français \ modernes, contenant leurs | plus riches et graves Sentences, Discours \ Descriptions et doctes enseignemens, \ recueillies par feu Gilles \ Corro^et Parisien \ A Paris, | en la grande salle du Palais, en la boutique \ de Galio Commet, joignant \ les consultations \ ifji. (Bibl. Nat. Rés. Y...
Page 33 - Meurlhe, sur lequel arrivent les bois flottés des Vosges. Les halles renferment quatre grands fours à fusion. — Le piston ou soufflet artificiel qui remplace en beaucoup de cas le souffle du verrier, fut employé pour la première fois à Baccarat; ce procédé se répandit rapidement ; il supplée avec la plus notable économie à une opération meurtrière. — L'eau fait mouvoir deux cents tours et permet à l'ouvrier de réserver sa force et son attention à la taille même des cristaux....
Page 537 - Chamblay : d'or à la croix de gueules au franc quartier d'argent chargé d'un lion de sable armé et lampassé de gueules. Diocèse de Toul. i6o9. Claude de Choiseul d'Iohe: d'azur à la croix d'or, accompagnée de dix-huit billettes de même, 5. 5. 4- ei 4- f i°
Page 376 - Les seigneurs des environs en murmurèrent : l'évêque ne s'en mit pas en peine et nomma ce château Qui qu'en grogne, pour marquer le mépris qu'il faisait de leurs discours Le château de Moyen était carré, avec une grande enceinte fortifiée de cinq tours placées aux côtés du nord et de l'orient. Le corps du château était environné de fossés et de murs bien solides En 1634 ce château, occupé par les troupes de Charles IV, fut assiégé par le maréchal de...
Page 455 - Pont-à-Mousson est jà pour le bref temps de sa « fondation tant célèbre et florissant, qu'il n'ya académie en « Allemaigne, ny ceste ancienne et fameuse Université de « Cologne mesme, ny en France (excepté celle de Paris), qu'en « fréquence de bonnes leçons, tant en humanité et philosophie
Page 376 - Cocbin indique la prise du château en 1641). On y tira plus de 4000 coups de canon. Quelque temps après, cette forteresse fut démolie, ainsi que la plupart des châteaux de la Lorraine. Elle n'a pas été rétablie depuis cette époque » (M. Lepage, Statistique de la Meurthe, V° Moyen).
Page 455 - Mousson, quinziesme jour de juing ou environ, le maistre « voirrier fit présent au prince modérateur dudict parc (2) d'un « crucifix mis sur une grande croix de voirre, en grosseur de « la cuisse d'ung homme, accoustré si richement de couleur, ° que l'on estoit aveuglé de la beauté et lueur. Joinct...
Page 295 - En 1840, dans son livre intitulé : Archéologie de la Lorraine, Beaulieu signalait un gisement de scories à Liverdun (1). « On voyait autrefois, dit-il, un pont de pierre qui joignait « les deux rives de la Moselle, et que l'on croit avoir été « construit au moyen âge sur les fondations d'un pont « romain. A peu de distance de cet édifice, et dans un ravin « de la forêt qui borde la rive droite de la rivière, on a (1) Archéologie de la Lorraine, tome I, p. 97. « trouvé des traces...

Informations bibliographiques