Séraphita. ...

Couverture
H. souverain, 1840
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Séraphitus, mon ange

Avis d'utilisateur  - Blandyne - CritiquesLibres.com

Le sujet me plait beaucoup,Seraphita est un etre qui appartait homme aux femmes et femme aux homme. Cela lui donne une dimension angelique completée par un discours swedenborgien qui nous emmenne dans ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 97 - Les miracles, les enchantements, les incantations, les sortilèges, enfin les actes, improprement appelés surnaturels, ne sont possibles et ne peuvent s'expliquer que par le despotisme avec lequel un Esprit nous contraint à subir les effets d'une optique mystérieuse qui grandit, rapetisse, exalte la création...
Page 53 - Moi, je suis comme un proscrit, loin du ciel ; et comme un monstre, loin de la terre. Mon cœur ne palpite plus ; je ne vis que par moi et pour moi. Je sens par l'esprit, je respire par le front, je vois par la pensée, je meurs d'impatience et de désirs. Personne ici-bas n'a le pouvoir d'exaucer mes souhaits, de calmer mon impatience, et j'ai désappris à pleurer. Je suis seul. Je me résigne et j'attends.
Page 48 - Nous sommes un des plus grands ouvrages de Dieu. Ne nous at-il pas donné la faculté de réfléchir la nature, de la concentrer en nous par la pensée...
Page 142 - Savoir les correspondances de la Parole avec les cieux, savoir les correspondances qui existent entre les choses visibles et pondérables du monde terrestre et les choses invisibles et impondérables du monde spirituel, c'est avoir les deux dans son entendement.

Informations bibliographiques