Images de page
PDF
ePub

Sup. liv. LXXIV. N. 30.

An. 1260. Cheveqy
Dr chevêque de Nicosie. D'où il s'ensuit qu'il ne peut y

avoir d'autre archevêque dans cette isle qui n'est
qu'une province. Elle fut conquise fur les Grecs par
Richard I. roi d'Angleterre en 1191. & c'est en ce
tems qu'il faut rapporter la constitution du pape Ces
lestin.

Sur cette contestation on fit de part & d'autre plusieurs propositions & plusieurs réponses : on dres-, sa des articles dont on devoit faire preuve , & on vid dès l'entrée que la procedure seroit longue. C'est pourquoi l'archevêque Germain pria le pape d'avoir égard à la pauvreté de l'église Grecque, & de leur donner un reglement suivant lequel ils pussent vivre en paix avec les Latins sous l'obéissance de l'église Romaine. Le pape considera de plus que la principale occasion du differend étoit l'incertitude des bornes de la jurisdiction, outre la diversité des mæurs & des rites entre les nations. Il jugea donc à propos de terminer la dispute par maniere d'arbitrage, plûtôt que suivant la rigueur du droit & les formalités d'une procedure regulierę; & il donna son jugement qui porte en substan

ce. · Dans l'isle de Chypre il n'y aura désormais que

quatre sieges d'évêques Grecs : l'un à Solie dans le diocese de Nicosie : le second à Arsine diocese de Paphos ; le troisiéme à Carpase diocese de Famagouste : le quatriéme à Lescare diocese de Limisse. Quand un de ces sieges Grecs sera yacant le clergé élira un évêque, dont l'élection sera confirmée par l'évêque Latin du diocese , s'il la juge canonique, & il fera sacrer l’élû par les évêques Grecs

dy

du voisinage : puis l'évêque prêtera serment d'o

AN. 1260. béissance à l'évêque Latin. Mais la condamnation, la déposition, la translation ou la cession des évêques Grecs , sera reservée au pape , suivant les prerogatives du S. siege. L'évêque Latin ne donnera point d'évêque aux Grecs de son autorité, fi ce n'est que par leur negligence, le droit lui en soit dévolu suivant le decret du concile general, & en ce cas même, il ne leur pourra donner qu'un Grec. L'évêque Latin n'aura aucune jurisdiction sur les

diocesains de l'évêque Grec , sinon dans les cas où • le métropolitain l'exerce sur les diocesains de son,

suffragant; mais les causes entre un Latin & un Grec, seront portées devant l'évêque Latin. On appellera de l'évêque Grec à l'évêque Latin, & de celui-ci à l'archevêque de Nicosie. L'évêque Grec asistera une fois l'année au synode diocesain de l'évêque Latin, & en observera les statuts. Il souffrira la visite de l'évêque, & lui en payera le droit suivant la taxe qui en est marquée, eu égard à la pauvreté des Grecs. Les dîmes appatiendront aux Latins, & seront levées selon la coûtume : ensorte toutefois que personne ne s'en prétende exempt, puisqu'elles sont de droit divin. Ainsi parle la constitution.

Quoique les Grecs de Chypre ne doivent point à l'avenir avoir de métropolitain de leur nation: nous voulons toutefois que Germain jouisse sa vie durant de la dignité d'archevêque. C'est pourquoi nous exemptons sa personne de la sujettion de Parchevêque de Nicolie ; & afin qu'il ait un siege certain, nous lui donnons celui de Solie, d'où nous Tome XVII.

Pppp

tranferons l'évêque Nibon au siege d’Arsine à preAN. 1260.

sent vacant. Germain pourra ausli tant qu'il vivra , sacrer les évêques Grecs de Chypre aprés que leur élection aura été confirmée par les évêques Latins, & visiter tous les évêques Grecs du roiaume, comme métropolitain : toutefois il prêtera le serment d'obéissance à l'archevêque Latin de Nicosie pour son siege de Solie. Nous étendons cette ordonnance aux Syriens du roïaume de Chypre, puisqu'ils suivent les mêmes mæurs & le même rite que les Grecs. La constitution est dattée d'Anagni le troisiéme de Juillet 1260. & souscrite par les huit cardinaux qui se trouvoient alors auprès du pape : deux évêques, Eudes de Châteauroux , François évêque de Tusculum : Etienne Hongrois archevêque de Strigonie, puis évêque de Palestrine : deux cardinaux prêtres, Jean du titre de S. Laurent in Lucina Anglois de nation & moine de l'ordre de Cíteaux: Hugues de S. Cher né à Barcelonette en Daufiné, de l'ordre des freres Prêcheurs , fameux par ses commentaires sur l'écriture. Son titre de cardinal étoit sainte Sabine. Les quatre autres étoient diacres. Richard Annibaldi. noble romain, du titre de Saint Ange : Octavien Ubaldini Florentin , du titre de Ste Marie in via lata : Jean Caïetan des Ursins, du titre de S. Nicolas ; & Ottobon de Fiesque, du titre de S. Adrien.

Rain. 1261. n. 7.

Fin du Tome dix-septiéme.

[ocr errors][ocr errors]

408

126

Anglois se plaignent au concile de

Lion, des exactions de la cour de

Rome. 327. Plaintes réïterées. 358.

366.

D AATOU chef des Tartares.

Adselme premier évêque de Varmie. D 256. reçoit les envoyés du pape.
276..

. 389. Choisit le- Can. 474. Donne
S. Antoine de Pade , ses prédications. audiance à Rubruquis. 558.

16. Sa mort. 19. Ses écrits. . Ibid. Badajas. Son évêché rétabli. 2.

Aquila nouvel évêché. 598. Bagdad yrise & pillée par les Tarta-

Arles. Concile en 1234 . 102. res..

64:

Arlot, nonce en Angleterre 626. S'en Bajothnoï chef des Tartares. 396.

retire.

628. Veut faire mourir les envoyés du

Arnold archev. de Treves. Plainces au pape. 399. Sa lettre au pape. 401.

pape contre lui.

601. Baptême donné trop promptement

Arsene patriarche de Co P. 545 cou- . aux infideles. 32. 352. Caule d'af-

ronne Michel Paleologue. 650. franchir les esclaves telon Gregoi-
Arlos fignifie du pain ablolument, le. re IX: 142. doit être donné à Pâ.
vé ou sans levain..

92. ques & à la Pentecôte. 164. Ce-
Alafins envoyés en France pour tuer reinonies ob ervées du treifiéme lie

S Louis. 454. Leur prince lui en- . de. 2 2 2. 248. Onction par
voye une amballade. 455. Extermi tout le corps selon les Grecs.
nés par les Tartares. 634. 502.

Afan R. de Bulgarie quitte les Latins Barthelemi de Boheme fr. Mineur ,

pour les Grecs. 170. Croisade con- missionnaire en Pologne, 602.

Ibid. Baudouin évêque de Semgalle en Lim

Afcelin & ses compagnons fr. Pre- vonie legat. 31. Revoqué. 105.
cheurs envoyés du pape chez les Baudouin de Courtenai empereur de
Tartares. 396. Refusent d'adorer · C. P. 169. Sollicite en France du
leurs chefs.

398 secours. 212. Alifte au concile de
Airi érigé en évêché & joint à Pene Lion.

- 3160
na.

477. Sainte Baume. On croïoit dés l'an

Augustins mandians établis à Paris, izsa. y avoir le corps de saint

654.

Magdelaine.

507.

Avignon. S. Loüis refuse de l'assieger. Bela IV. Roi de Hongrie, prend les
· 425.

biens de l'église. 126. Ses deman-
Avignonet. Onze martyrs tués en ce des à Gregoire IX. 171. Défait.&

lieu par les Albigeois. 269. chasé par les Tartares. 260. Ecou-
Avocats pourvûs de benefices, sog. te leurs propositions. 636. Le pa-

leur richesse & leur luxe. Ibid. pe le détourne de les acceptes
Autel portatif des Nestoriens , cuir

237.
· consacré.

Sos. Benefices. Laïques en les conferant ,

ne peuvent donner la charge des
ames. 141. Benefices donnés à
ferme. 165. Divilés à plusieurs.

Freywiles Grecs. tis quitte les L.634.

« PrécédentContinuer »