Ecrits économiques

Couverture
Calmann-Lévy, 1 avr. 2014 - 392 pages
0 Avis
PERSPECTIVES
DE L'ECONOMIQUE
« Philosophe », « économiste », mais également intendant et ministre, Turgot, figure protéiforme, est l'un des exemples les plus remarquables d'un xviiie siècle universitaire.
Sa contribution à l'analyse économique dépasse cependant les frontières de son temps. Théoricien de l'équilibre avant la lettre, il est le continuateur d'un autre Français, Boisguillebert, dont il prolonge les vues sur le fonctionnement du marché et des prix. Précurseur du calcul économique, il présente une formulation originale des rendements décroissants.
Turgot cependant n'est pas un économiste en chambre et les fonctions qu'il occupe lui offrent autant d'occasions de mettre ses idées à l'épreuve des réalités sociales. Sa carrière se trouve jalonnée d'expériences administratives. Organisation des professions, élaboration de politiques sectorielles (l'agriculture, bien sûr, mais également le commerce), projets fiscaux, programmes d'équipements collectifs, autant de tâches qui confèrent aux réflexions de Turgot un accent de modernité.
Mais, par delà le détail de ces textes nécessairement fragmentaires, l'ensemble de l'oeuvre de Turgot traduit une impression commune dont Bernard Cazes a dégagé dans sa préface les principales caractéristiques philosophiques : sensibilité aux mutations, qui constituent l'histoire et esprit de réforme exempt de dogmatisme.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2014)

Anne-Robert Jacques Turgot, baron de l'Aulne, est né à Paris le 10 mai 1727. Son père fut prévôt des marchands de 1729 à 1740, et c'est à lui que l'on est redevable du célèbre plan de Paris dit "de Turgot".
Il fit de brillantes études de théologie à la Sorbonne mais renonça finalement à entre dans les ordres pour suivre une carrière administrative.
Turgot cessa toute activité publique et mourut quelques années plus tard, le 18 mars 1781.

Informations bibliographiques