Shikasta: CANOPUS DANS ARGOS : ARCHIVES

Couverture
La Volte - 474 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Ceci est l’histoire d’un monde qui pourrait être le nôtre. Depuis l’instant où apparaît la vie sur cette planète bleue, dans la moiteur des mares et des étangs, jusqu’au moment où le feu nucléaire menace d’emporter la civilisation qui a fini par se développer, voici contée l’histoire de Shikasta, jadis riche et florissante, désormais stérile, inhospitalière, « blessée à mort » – mais qui ne demande qu’à renaître. Shikasta ? Un monde sur le berceau duquel se sont penchés deux empires galactiques antagonistes, Canopus et Sirius, qui s’en sont partagé les terres pour chacun de son côté y conduire des expériences évolutionnaires. Et c’est du point de vue des émissaires de Canopus, venus rendre compte des résultats de ces manipulations à l’échelle d’une planète, que va nous être narré le destin tragique de l’humanité – celle de notre Terre. Au fil d’une édifiante succession de textes de formes diverses – rapports, lettres, documents d’archive, journaux intimes de shikastiens), se réécrit sous nos yeux le (véritable ?) récit de l’aventure humaine, les tâtonnements, accomplissements et erreurs d’une espèce faillible guidée sans le savoir par des puissances qui la dépassent ; des puissances dont la rivalité risque de mettre un terme prématuré à l’expérience Shikasta...

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

Canopus dans Argo 01 - Archives : Shikasta

Avis d'utilisateur  - EManzoni - Babelio

Comment parler d'une telle traversée ? D'une telle immensité. "Shikasta est à la fois une brève histoire du monde, un brûlot contre les instincts mortifères de l’humanité, une ode aux beautés qu’on ... Consulter l'avis complet

Canopus dans Argo 01 - Archives : Shikasta

Avis d'utilisateur  - Elvynaa - Babelio

J'ai tout donné, j'ai largement dépassé les 200 pages, presque la moitié du livre. Je vais continuer de lire, par-ci par-là, une chronique à la volée mais il est clairement impossible de le lire comme ... Consulter l'avis complet

À propos de l'auteur (2016)

Née en 1919, en Perse, Doris Lessing trace un sillon profondément autobiographique, humaniste et féministe, qui trouve son couronnement avec Le Carnet d’or (1962) et le cycle intitulé Les Enfants de la violence (1952-1969). Elle aime aussi à s’éloigner des rives du pur réalisme pour aborder celles d’une littérature plus allégorique, inspirée du soufisme, utilisant à plusieurs reprises la fiction spéculative comme un moyen de pointer du doigt les dysfonctionnements des sociétés humaines. Le cycle «?Canopus dans Argo?: Archives?», est en cela son favori, aujourd’hui enfin édité dans son intégralité à La Volte. Autrice d’une œuvre aussi considérable que protéiforme, récompensée par de nombreuses distinctions, Doris Lessing s’est vue attribuer en 2007 le prix Nobel de littérature.

Informations bibliographiques