Bulletin de la Société zoologique d'acclimatation, Volumes 1 à 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

page 393

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

nature parif npf

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 114 - La soie qu'ils donnent est d'un beau gris de lin, dure le double de l'autre au moins, et ne se tache pas si aisément; les gouttes même d'huile ou de graisse ne s'y étendent pas et s'effacent très-aisément.
Page 259 - Un excès de nourriture , lorsqu'ils sont renfermés et hors d'état de faire de l'exercice , leur serait extrêmement •nuisible. Le plus sûr moyen de les conserver est de ne leur donner que: strictement ce qu'il leur faut. Après une nourriture convenable , ce qui leur est le plus nécessaire c'est la propreté. On trouvera...
Page 259 - Ils pourront les prendre au piége et les amener vivants. Il ne leur sera pas difficile non plus de prendre, dans leur première jeunesse, quelques-uns des quadrupèdes dont ils connaissent la retraite, et des oiseaux dont ils ont vu les nids.
Page 304 - NOUVELLES ANNALES DES VOYAGES, de la Géographie, de l'histoire et de l'archéologie.
Page xxiii - Dans les séances ordinaires, on ne peut traiter aucune question relative à l'administration, à moins d'une demande du conseil. 12. Toutes les observations relatives à l'administration sont adressées par écrit au- président, qui en réfère au conseil, à sa plus prochaine réunion.
Page vii - ... nos forêts, nos rivières d'hôtes nouveaux, d'augmenter le nombre de nos animaux domestiques, cette richesse première du cultivateur; d'accroître et de varier les ressources alimentaires si insuffisantes, dont nous disposons aujourd'hui; de créer d'autres produits économiques ou industriels, et par là même de doter notre agriculture...
Page 555 - LE MINISTRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE ET DES CULTES, Vu la demande formée par la Société archéologique de l'Orléanais ; Vu le règlement de cette Société ; Vu l'avis du Préfet du département du Loiret ; ARRÊTE : ART.
Page 259 - Plus les animaux seront jeunes, plus il sera facile de les accoutumer à vivre renfermés dans des cages. Ils exigeront d'abord des soins particuliers : il faudra toujours les nourrir quelques semaines à terre avant de les embarquer, et l'on ne saurait se donner trop de peine pour les apprivoiser. Un animal qui n'est point effrayé à la vue de ceux qui le soignent, se porte toujours beaucoup mieux, et résiste davantage aux...

Informations bibliographiques