Madame de Pompadour et la cour de Louis XV au milieu du dix-huitième siècle: Ouvrage suivi du Catalogue des tableaux originaux, des dessins et miniatures vendus après la mort de Madame de Pompadour, du Catalogue des objets d'art et de curiosité du marquis de Marigny, et de documents entièrement inédits sur le théatre des petits cabinets, avec un portrait gravé d'après le pastel de La Tour et le fac-simile d'une lettre

Couverture
H. Plon, 1867 - 515 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 304 - Qui charmait la ville et la cour : Femme infidèle , et maîtresse accomplie. L'Hymen et l'Amour n'ont pas tort, Le premier de pleurer sa vie, Le second de pleurer sa mort (i).
Page 263 - Mon Henri Quatre et ma Zaïre, Et mon Américaine Alzire, Ne m'ont valu jamais un seul regard du roi ; J'avais mille ennemis avec très-peu de gloire : Les honneurs et les biens pleuvent enfin sur moi , Pour une farce de la Foire.
Page 24 - Ci-gît qui, sortant du fumier, Voulant faire fortune entière, Vendit son honneur au fermier Et sa fille au propriétaire-*.
Page 311 - Montmartel, écuyer, conseiller secrétaire du Roi, maison et couronne de France...
Page 264 - Ainsi donc vous réunissez Tous les arts, tous les goûts, tous les talents de plaire; Pompadour, vous embellissez La Cour, le Parnasse et Cythère. Charme de tous les cœurs, trésor d'un seul mortel, Qu'un sort si beau soit éternel ! Que vos jours précieux soient marqués par des fêtes; Que la paix dans nos champs revienne avec Louis! Soyez tous deux sans ennemis, Et tous deux gardez vos conquêtes.
Page 268 - Sous un monarque entre deux draps plaça. Sa vive allure est un vrai port de reine, Ses yeux fripons s'arment de majesté, Sa voix a pris le ton de souveraine, Et sur son rang son esprit s'est monté.
Page 227 - Uvre du Destin, chapitre des grands rois, On lit ces paroles écrites : « De France Agnès chassera les Anglois, Et Pompadour chassera les Jésuites.
Page 62 - J'allai aussitôt faire fermer la porte , et revins écouter. « Ma chère amie, dit madame à madame de Brancas, je suis troublée de la crainte de perdre le cœur du roi, en cessant de lui être agréable. Les hommes mettent, comme vous pouvez le savoir, beaucoup de prix à certaines choses; et j'ai le malheur d'être d'un tempérament très-froid.
Page 387 - Relation de l'arrivée du Roi au Havre, de .grâce le 19 septembre 1749, et des fêtes qui se sont données à cette occasion. Paris, 1753, in-fol.

Informations bibliographiques