La conférence de Londres et Guillaume Ier ; ou, De l'influence du système de persévérance sur l'état financier du royaume des Pays-Bas ...

Couverture

À l'intérieur du livre

Pages sélectionnées

Table des matières

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 40 - Elle tint à une pensée d'un ordre plus élevé. Les Puissances et la France elle-même, également désintéressées alors comme aujourd'hui dans leurs vues sur la Belgique , en gardèrent la disposition et non la souveraineté, dans la seule intention de faire concourir les provinces belges à l'établissement d'un juste équilibre en Europe, et au maintien de la paix générale.
Page 40 - Il n'appartenait pas aux Puissances de juger des causes qui venaient de rompre les liens qu'elles avaient formés. Mais quand elles voyaient ces liens rompus, il leur appartenait d'atteindre encore l'objet qu'elles s'étaient proposé en les formant.
Page 42 - La navigation dans tout le cours des rivières indiquées, dans l'article précédent, du point où chacune d'elles devient navigable jusqu'à son embouchure, sera entièrement libre, et ne pourra, sous le rapport du commerce, être interdite à personne...
Page 39 - Grande-Bretagne, la Prusse et la Russie, et les droits que ces puissances exerçaient sur elles furent complétés par la renonciation de la France à la possession de ces mêmes provinces. Mais la renonciation de la France n'eut pas lieu au profit des puissances occupantes. Elle tint à une pensée d'un ordre plus élevé. Les puissances, et la France elle-même, également désintéressées alors, comme aujourd'hui, dans leurs vues sur la Belgique, en gardèrent la disposition et non la souveraineté,...
Page 49 - La mise à exécution de ces dispositions sera réglée dans le plus bref délai possible. La participation de la Belgique à la navigation du Rhin, par les eaux intérieures entre ce fleuve et l'Escaut, formera l'objet d'une négociation séparée entre les parties intéressées, à laquelle les cinq puissances prêteront leurs bons offices.
Page 55 - Elles n'hésitent pas à se reconnaître le droit de poser ces principes; et sans préjuger d'autres questions graves, sans rien décider sur celle de la souveraineté de la Belgique, il leur appartient de déclarer qu'à leurs yeux, le souverain de ce pays doit nécessairement répondre aux principes d'existence du pays lui-même, satisfaire par sa position personnelle à la sûreté des Etats voisins, accepter à cet effet les arrangements consignés au présent protocole, et se trouver à même...
Page 40 - Mais quand elles voyaient ces liens rompus , il leur appartenait d'atteindre encore l'objet qu'elles s'étaient proposé en les formant; il leur appartenait d'assurer, à la faveur de combinaisons nouvelles, cette tranquillité de l'Europe, dont l'union de la Belgique avec la Hollande avait constitué une des bases. Les puissances y étaient impérieusement appelées. Elles avaient le droit, et les événements leur imposaient le devoir d'empêcher que les provinces belges, devenues indépendantes...
Page 47 - Puissances emploieront leurs bons offices pour que le statu quo, dans le grand-duché de Luxembourg, soit maintenu pendant le cours de la négociation séparée que le souverain de la Belgique ouvrira...
Page 40 - L'union de la Belgique avec la Hollande se brisa. Des communications officielles ne tardèrent pas à convaincre les cinq cours que les moyens primitivement destinés à la maintenir ne pourraient plus ni la rétablir pour le moment, ni la conserver par la suite, et que. désormais, au lieu de confondre les affections et le bonheur...
Page 49 - ... importe d'observer, combien cette proposition, dont il ne s'agit point dans l'Annexe A, est inadmissible. En effet le Roi, bien que disposé à ouvrir sans délai une Négociation pour régler la libre navigation de l'Escaut, aux termes de l'Acte du Congrès de Vienne,* ne saurait accepter en cette Négociation les bons offices d'autres Puissances, surtout lorsqu'elles sont elles-mêmes Parties intéressées dans la question. Cette considération concerne de trop près la dignité du Roi, l'Indépendance...

Informations bibliographiques