Dictionnaire étymologique des noms propres d'hommes, contenant la qualité: l'origine et la signification des noms propres se rattachant à l'histoire, à la mythologie des noms de baptème, etc

Couverture
V. Sarlit, 1868 - 258 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page ii - Lorsque deux peuples, dit-il, et, par conséquent deux idiomes, se sont \ choqués, l'idiome le moins cultivé , le moins littéraire , s'est perdu en grande partie ou entièrement ; car ce n'est pas la conquête, la domination, qui introduit et maintient tel idiome •dans telle contrée : c'est presque toujours la supériorité relative de l'idiome qui finit par le rendre dominant, soit qu'il appartienne au vainqueur, soit qu'il appartienne au vaincu.
Page 19 - Apollon signifie exterminateur ; et il parait que ce nom fut donné au soleil par les Grecs, à cause du mal qu'il leur fit devant Troie où une partie de leur armée périt par les chaleurs excessives et par la contagion qui en résulta, lors de l'outrage fait par...
Page ii - Leibm'tz regardait avec raison les noms des lieux comme les plus propres de tous à .conserver les restes des idiomes perdus et les traces de l'existence des nations détruites.
Page 74 - Égyptiens et ailleurs, a toujours marqué la vie et la santé, non pas parce que le serpent se rajeunit en se défaisant tous les ans de sa vieille peau, mais parce que chez la plupart des Orientaux, comme Phéniciens, Hébreux, Arabes et autres, avec la langue desquels celle de...
Page 245 - ... une image de la face du Sauveur, a fait naître une sainte Véronique ; d'autres noms anciens...
Page xiv - Il est du devoir de toute personne qui s'occupe de cette science, d'assurer à la linguistique , qui explique la généalogie des mots, le même degré de dignité et d'influence que personne ne conteste , soit à la grammaire et à la rhétorique, soit à la chronologie et à l'histoire.
Page ix - Cette science, féconde en déductions rationnelles, a des règles certaines qu'on ne viole pas sans compromettre son jugement. Elle est aussi régulière que les autres; elle a ses principes reconnus et sa méthode.
Page 51 - Biondelli. le nom Cornéliane prouve que ce pays a été un vaste cimetière celtique. En effet, cornélia, en idiome celte, signifie cimetière, et les antiquaires désignent encore actuellement les lieux de sépulture de cette nation par le mot gaélique corne//.
Page ii - Dans une description de l'Egypte citer les noms coptes des lieux, c'est citer leurs noms égyptiens. » Un célèbre géographe, qui fait souvent servir ses vastes connaissances linguistiques à la résolution ou à l'éclaircissement de plusieurs points aussi douteux qu'importants de...
Page iv - ... nasales et gutturales, quand un peuple avance vers le Nord, quelques lettres changent de prononciation et prennent celle d'une espèce plus rapprochée des lèvres, labiale et nasale; et vers le Midi, au contraire, on recule les mots au fond du canal vocal, en les chargeant d'aspirations gutturales. Le jota espagnol, le ch allemand n'existent ni dans le français ni dans l'anglais. Le thêta des Grecs, le t/i anglais, le z espagnol manquent également au français.

Informations bibliographiques