<i>Volkskunde</i> ou l'ethnologie allemande: De la recherche sur l'Antiquité à l'analyse culturelle

Couverture
Les Editions de la MSH, 1993 - 344 pages
Pourquoi traduire un manuel général allemand consacré à la culture populaire, tel qu'il est paru en 1971 ? Pourquoi avoir conservé, pour cette traduction, son titre allemand ? La Volkskunde est une science bien allemande. Son histoire est étroitement liée au chemin spécifique et dramatique qui a conduit l'Allemagne au nazisme et à la catastrophe. L'auteur retrouve le fil qui mène de l'époque faste du romantisme jusqu'au tournant conservateur, nationaliste et folklorisant. L'engagement de la Volkskunde aux côtés du national-socialisme l'a conduite à un désastre qui n'a pu être surmonté qu'après un patient travail de déconstruction et de reconstruction. Si une "science empirique de la culture" a pu renaître des décombres, c'est grâce à l'auteur qui a libéré cette discipline pétrifiée dans son archaïsme historique pour en faire une science du quotidien guidée par l'histoire sociale.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

faits problématiques
1
HISTOIRE DE LA VOLKSKUNDE
7
CRITIQUE DES CONCEPTS FONDAMENTAUX
77
LES VESTIGES ET LEURS DEVENIRS ÉVENTUELS
157
ELEMENTS DANALYSE CULTURELLE
237
Bibliographie
311
Index
331
Liste des illustrations
339
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques