Histoire secrète de la Révolution françoise: depuis la convocation des notables jusqu'à ce jour (1er. novembre 1796, v. st.) : contenant une foule de particularités peu connues, et des extraits de tout ce qui a paru de plus curieux sur notre révolution, tant en France qu'en Allemagne et en Angleterre

Couverture
Chez H.J. Jansen, 1797

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 338 - Assez longtemps les cabinets politiques ont notifié la mort de ceux qui ne furent grands que dans leur éloge funèbre. Assez longtemps l'étiquette des cours a proclamé des deuils hypocrites.
Page 338 - France, éclairée et libre, doit du moins un témoignage de souvenir et de regret à l'un des plus grands hommes qui aient jamais servi la philosophie et la liberté. Je propose qu'il soit décrété que l'Assemblée nationale portera pendant trois jours le deuil de Benjamin Franklin.
Page 338 - Ne serait-il pas digne de nous, messieurs, de nous unir à cet acte religieux, de participer à cet hommage rendu à la face de l'univers et aux droits de l'homme, et au philosophe qui a le plus contribué à en propager la conquête sur toute la terre?
Page 114 - nous avons entendu les intentions qu'on a suggérées au roi; et vous, qui ne « sauriez être son organe auprès des états généraux, vous qui n'avez ici ni place, « ni voix, ni droit de parler, vous n'êtes pas fait pour nous rappeler son discours.
Page 115 - Cependant, pour éviter toute équivoque et tout délai, je vous déclare que, si l'on vous a chargé de nous faire sortir d'ici, vous devez demander des ordres pour employer la force, car nous ne quitterons nos places que par la puissance de la baïonnette. » Ce fut alors le cri général : « Tel est le vœu de l'Assemblée*.
Page 186 - ... uniforme de l'empire, que de voir les députés des pays d'état et ceux de plusieurs villes privilégiées venir, tour-à-tour et avec un empressement patriotique, offrir. le sacrifice de leurs droits antiques et de leurs...
Page 341 - La guerre ne peut être décidée que par un décret du corps législatif, rendu sur la proposition formelle et nécessaire du roi , et sanctionné par lui.
Page 155 - Je l'ai vu, je l'ai touché ce vieux corselet de fer, inventé pour retenir un homme par toutes les articulations du corps, et le réduire, comme Thésée dans les enfers , à une éternelle immobilité.
Page 382 - Mirabeau, mais sur des écrits dont l'authenticité ne peut être contestée, et dont vous peserez l'importance. Ils sont contenus dans le recueil des pièces justificatives de l'acte énonciatif des crimes de Louis Capet , premier inventaire.
Page 114 - et une partie de ceux du clergé se sont retirés. Les autres « ont resté constamment à leur place. Bientôt M. le Marquis « de Brézé est venu leur dire : « Messieurs, vous connaissez

Informations bibliographiques