Mémoires et observations, Partie 1

Couverture
1765
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page lxxxv - Chanvre les plus grof», fiers & les balayures des atceliers „ où on le travaille , renfermoieuc „ encore une matière précieufe „ qu'on jettoit ordinairement au „ feu ou fur le fumier, parce qu'on „ n'en connoiflbit pas Pufage. Elle „ n'a cependant befoin que d'être ,, broyée , nétoyée & purifiée dans „ l'eau , pour être d'un excellent „ emploi dans les Papeteries. L'é...
Page 83 - Il arrive pourtant rarement , que ceux qui n'ont aucun fond foient entièrement privés du droit de pâturage. Les pauvres pour l'ordinaire ont celui d'une ou de deux vaches.
Page lxxxv - Après les trois bains, s'il relie encore quelques rubans trop larges & trop entiers , il faudra prendre le battoir , & les battre légèrement pour les divifer.
Page 78 - On n'auroit d'ailleurs pas lieu de s'attendre de fa part à une bonne culture. Car celui qui n'a pas quelques facultés , ou qui eft accablé de dettes , ne fauroit entretenir fes poflefïïons en bon état , moins encore bonifier un mauvais fond.
Page 78 - Si l'on prend ce prémier parti , il faudra , ou vendre chaque portion , au plus offrant , ou céder gratuitement à chacun , la propriété de la part qui lui fera échue. Dans le premier cas le pauvre s'en...
Page 88 - Celui qui dans l'efpace de deux ans n'aura pas cultivé fa portion, foit en champ, prés , légumes &c. & qui ne la travaillera pas lui-même, en fera privé; excepté les vieillards , les malades , ou éltropiés , les jeunes en fans orphelins.
Page lxxxii - deniers la livre , devient par une ,, nouvelle opération un objet de „ la plus grande utilité. En la car...
Page 81 - Celui qui vit dans la diflblution , étant toujours fous les yeux de fes prépofés, pourroit être ramené à fon devoir. On eft obligé d'entretenir par des aumônes nombre de perfonnes , qui n'en auroient pas befoin fi elles pelîcdoicnt feulement quelques arpens de terre.
Page 85 - Pour ce qui ett d'un partage à faire par tête , il ne me plait point, parce qu'une famille auroit quatre portions ou plus , pendant que l'autre n'en auroit qu'une.
Page lxxxi - It chanvre eft bien fec, on le plie avec précaution , en le tordant un peu groffié. renient pour empêcher les fils de le mêler, $. VI. Alors on peut le donner au chanvreur ou fèrançeur , pour en tirer le plin ou la filafl» , qui ne fournira guères plus d'un tiers de fore bonnes étoupcs.

Informations bibliographiques