Nobiliaire universel de France: ou Recueil général des généalogies historiques des maisons nobles de ce royaume, Volume 9

Couverture
Au bureau du Nobiliaire universel de France, Réimprimé à la Librairie Bachelin-Deflorenne, 1875
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 501 - Boufflers, ancien maréchal des camps et armées du roi, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis et...
Page 75 - ... jalousie entre les gentilshommes des deux Bourgognes, auxquels leur naissance donnait des droits ; aussi l'un des plus illustres d'entre eux, Guillaume de Vienne, sire de Saint-Georges, voulut-il offrir une compensation à leur amour propre blessé, en fondant, avec l'agrément du duc Philippe, une confrérie noble sous le patronage de SaintGeorges , dont la décoration représentant l'effigie en or de 1 On peut, ce nous semble, regarder les deux monnaies suivantes comme se rattachant à l'ordre...
Page 473 - A CES CAUSES, et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil et de notre certaine science...
Page 33 - Noble et d'Écuyer l'avons décoré et décorons; voulons et nous plait qu'il soit censé et réputé Noble, tant en jugement que dehors, ensemble ses enfans, postérité et descendants, mâles et femelles, nés et à naître en légitime mariage; que, comme tels, ils puissent prendre en tous lieux et en tous actes la qualité...
Page 43 - Roi, maréchal de camp en ses armées et gou« verneur des citadelles de Doulens et du Crôttoy. Cette dame de Rambure est-elle la fille du comte de Courtenay qu'on vient de nommer ? Vient ensuite eu 1659 « Claude de Girardin, écuyer, « conseiller, secrétaire du Roi, maison et couronne de France « et de ses finances, seigneur châtelain du Vaudreuil et
Page 393 - Tolendal, etc., lieutenant général des armées du Roi, grand-croix de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis...
Page 439 - Haute-Marche : d'azur, à la tour d'argent, maçonnée de sable; au chef cousu de gueules, chargé d'un croissant d'argent, accosté de deux étoiles de même.
Page 95 - N° VIII. ] Je soussigné, pair de France, lieutenant général des armées du roi, commandeur de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, commandant la He division militaire : Certifie qu'après la bataille de Chollet, où M.
Page 502 - Gentilhomme ordinaire de la chambre du Roi, capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances...
Page 269 - Tuileries , le 4 septembre , l'an de grâce mil huit cent seize , et de notre règne le vingt-deuxième.

Informations bibliographiques