Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres 1 - 5 sur 5 pour Louis XII aimait le peuple, et soutint sans prodigalité la dignité de sa couronne.....
" Louis XII aimait le peuple, et soutint sans prodigalité la dignité de sa couronne. Il était économe; sa cour l'accusa d'être avare, et le fit représenter comme tel en plein théâtre; il l'apprit sans colère: « J'aime mieux, dit-il, voir mes courtisans... "
Du massacre de la Saint-Barthelemi, et de l'influence des étrangers en ... - Page 404
de Gabriel Brizard - 1793
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Histoire du duché de Normandie, Volume 2

Ignace Joseph Casimir Goube - 1815
...remplie de pièces d'or. Louis se reconnut ; mais tranquille avec sa conscience , il dit : J'aime mieux voir mes courtisans rire de mon avarice « que de voir mon peuple pleurer sur mes depenses. C'est à ce roi philosophe qu'on doit l'abolition des asiles , ou droits de franchises...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Abrégé de l'histoire de France, depuis l'origine jusqu'en 1830, avec les ...

Emile de Bonnechose - 1845 - 16 pages
...prince aimait son peuple et savait pardonner. II était économe; on l'accusa d'être avare, et on le fit représenter comme tel en plein théâtre....rire de mon avarice que de voir mon peuple pleurer de ma dépense. Louis XII fit de sages réformes dans la législation et obtint le glorieux surnom...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Nouvelle biographie universelle [afterw.] générale, publ. sous la ..., Volume 31

Nouvelle biographie - 1860
...aura peur qu'il se mette derrière moi. n Louis XII aimait le peuple, et soutint sans prodigalité la dignité de sa couronne. Il était économe; sa...dit-il, voir mes courtisans rire de mon avarice que mon peuple pleurer de ma dépense. « 11 eut recours à un expédient dangereux, la vénalité des...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Abrégé de l'histoire de France

1860
...fut plus aimé. Il était économe; sa cour l'accusa d'être avare; mais il ne s'en fâcha point : "J'aime mieux," dit-il, " voir mes courtisans rire de mon avarice, que de voir mon peuple pleurer de ma dépense." Sous le règne trop court de ce prince, le commerce, l'industrie, les arts amenés...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Histoire de France

François Paul Émile Boisnormand de Bonnechose - 1855
...aura peur, qu'il se mette derrière moi '. » Louis XII aimait le peuple, et soutint sans prodigalité la dignité de sa couronne. Il était économe ; sa...théâtre ; il l'apprit sans colère : « J'aime mieux, dit- il, voir mes courtisans « rire de mon avarice que de voir mon peuple pleurer de « ma dépense....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF