Mémoires sur les provinces romaines et sur les listes qui nous en sont parvenues depuis la division faite par Dioclétien jusqu'au commencement du cinquième siècle

Couverture
Didier & cie, 1867 - 67 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 7 - Umbría sunt constitutae» — so scheint hiermit gleichfalls unser Katalog gemeint zu sein, der die Valeria Nursiaque durch Interpolation nach der Aemilia eingeschoben hat. Nimmt man an, was glaublich ist, dass das Paulus vorliegende Exemplar...
Page 30 - Placidus: cu pontifici maiori, auguri publico p(opuli) r(omani) quiritium, quindecemuiro sacris faciundis, correctori Venetiarum et Histriae, praefecto annonae urbis sacrae cum iure gladii, comiti ordinis primi, comiti Orientis Aegypti et Mesopotamiae iudici sacrarum cognitionum tertio, iudici iterum ex delegationibus sacris, praefecto praetorio et iudici sacrarum cognitionum tertio, consuli ordinario (ClL X, 1700 = 1LS 1230 ; Pouzzoles, 343).
Page 28 - Usiphorum tuuanium nictrensium nouarii/H (4) casuariorum. istae omnes ciuitates trans renum in formulam belgicae primae redactae. tram castellum montiacesenam LXXX leugas trans renum romani possederunt. istae ciuitates sub gallieno imperatore a barbaris occupatae sunt. leuga una habet mille quingentos passus.
Page 59 - Si dans l'énumération des repjjwivûv sOvr) xa\ àiroixtat on s'est borné à la réunion des peuplades du sud-est de la Germanie, cela indique peut-être une époque où le souvenir de la guerre avec les Marcomans était encore vivant. Honorius passe sous silence les Hermunduri, et, au v ° siècle, cet ancien nom religieux fit place à la désignation plus moderne de Thuringi (Zeuss, p.
Page 49 - ... proconsulaire, les deux suivantes consulaires, les trois dernières présidiales. Si nous réunissons les témoignages anciens contenus dans ce document et que nous avons cités successivement, il paraîtra presque évident qu'il reproduit la division de l'empire établie par Dioclétien et Constantin. Les deux moitiés de l'empire n'y sont pas formellement séparées comme dans la Notitia; mais après les cinq diocèses orientaux viennent les sept diocèses occidentaux, et cela avec cette différence...
Page 59 - Sarmatae ne sont que les Jazyges, les Sarmatae placés par Ammien sur la Theis, on pourrait restreindre le nom des Vandales, qui vient après, à la partie de cette nation qui, sous la race royale des Astinges, pendant le cours de la guerre des Marcomans...
Page 66 - C'est alors que les peuples francs qui habitaient en face de Mayence et de Cologne (Cf. Tac. hist., 4, 37, 64.) furent soumis, ou, ce qui est plus probable, ils contractèrent librement une alliance plus étroite avec la puissance romaine sur le Rhin. Plus tard, la chose n'est plus possible; les campagnes de Probus sous Aurélien inspiraient, lors de son...
Page 61 - Mais cette peuplade est trop petite, trop insignifiante pour qu'elle puisse avoir été mentionnée dans notre liste. Je ne vois pas de correction bien certaine. On pourrait cependant songer aux Venedi, Vinidae. Les noms suivants, qui sont positivement asiatiques, nous reportent au temps de Valérien et de Gallien, d'Odenat et de Zénobie.
Page 66 - Lorsque celui-ci se fit proclamer empereur, il s'appuya surtout sur les peuples auxiliaires celtes et francs (Pollion., Gallien., c. 7). On 'dit ensuite de lui : Submotis omnibus Germanorum gentibus, Romanum in pristinam securitatem revocavit imperium (Pollion., trigint. Tyr., c. 3); et de son successeur Lollianus : Plerasque Galliae civitates, nonnulla...
Page 55 - Chauc i un nom qui a l'air assez semblable et qui est également tout à fait corrompu, ce sont les CHRESTINI, dans lèsquel M. Zeuss, avec beaucoup de vraisemblance, a cru reconnaître les Cherusci. Mais je ne peux, à propos des...

Informations bibliographiques