Images de page
PDF
ePub

ARGUMENT

ARGUMENT.

INTRODUCTION.

Nouveau principe de la science de l'âme.

( CAAP. 1. L'initiation maternelle. 1re PARTIE.

CHAP. 2. Conséquences morales; le cour. L'INITIATION MATERNELLE.

CHAP. 3. Conséquences intellectuelles; l'esprit

( CHAP. 1. L'initiation divine.
2e PARTIE.
L'INITIATION DIVINE.

{ CHAP. 2. Conséquences morales; la morale.
( Chap. 3. Conséquences intellectuelles; la raison.

Chap. 1. La tradition.
36 PARTIE.

Chap. 2. Conséquences morales; le pouvoir. LA TRADITION.

CHAP, 3. Conséquences intellectuelles; la science. SYNTHÈSE. - Généralisation du nouveau principe.

Avant d'entrer en matière , un mot sur la méthode d'observation intérieure, pour ceux qui ne jugeront pas ce livre indigne d'une lecture attentive.

Les méthodes, disons-nous dans l'introduction , font la destinée des sciences; ce qui est vrai, si , dès le début, la science accepte le despotisme d'une méthode. Mais comment tracer, à l'avance, une méthode? Ce serait absolument comme si pour explorer un pays inconnu , l'on voulait à l'avance tracer la carte des

routes à suivre. La découverte d'une vérité nouvelle est toujours au bout d'un sentier ignoré. Toute science fait sa méthode en se faisant elle-même.

Mais la science de l'âme n'en est pas à son début, et l'on peut dire , sur-le-champ , que l'observation intérieure s'exerce principalement de trois manières.

Tantôt c'est le retour ou la réflexion de notre esprit sur ses opérations antérieures, sur les événements accomplis dans notre âme. D'où viennent les mots penser, douter, vouloir, raisonner, etc.? D’une observation intérieure et vulgaire, qui a vu, distingué les différentes opérations de l'esprit. Ces opérations , sur lesquelles l'esprit revient, ont précédé l'observation. Ici, l'observation est regressive.

L'observation intérieure s'exerce immédiatement aussi. Bacon a dit que l'âme ne peut s'observer directement elle-même ; ce qui est vrai ou faux , suivant qu'on voudra l'entendre. Il en est qui prétendent faire poser à volonté leur âme devant elle-même ; il est probable que ceux-là se vantent ou se font illusion. Un esprit qui, de propos délibéré, se met à s'observer, verra bien qu'il voudrait s'observer, mais ne verra pas autre chose. En ce sens l'observation rendrait l'âme inerte. Mais ceci ne va pas contre l'observation immédiate. Celui qui se voue à l'étude des choses intérieures, qui prend l'habitude de rentrer en lui-même par l'observation regressive , qui sait se préoccuper de son étude sans cesser de se livrer à tout ce qui peut faire la vie de son âme , surprendra souvent cette

« PrécédentContinuer »