Images de page
PDF

BROUCHURO, s. f., brochure, livre broché. " BROUDAR, v. a., broder, faire de la broderie.-Fig., mentir, embellir ce qu'on dit en y ajoutant du sien. BROUDARIE, s. f. , broderie , ouvrage brodé,action de broder. BROUDUR, USO, s. m. et f., brodeur , brodeuse , celui , celle qui brode; menteur qui embellit un narré en y ajoutant du sien. BROUETTO , s. f. , brouette , petit tombereau à une seule TOll . BROUFFAR , v. a., repousser avec force et à petites gouttes un liquide qu'on a dans la bouche; faire un éclat de rire. BROUI, s.m., brouet, bouillon, sauce liquide. BROUILLADURO, s. fémin. , brouillerie, mésintelligence. BROUILLAMINI , subst. m. , brouillamini , brouillerie , mésintelligence ; affaire embrouillée. BROUILLAR, v. a., brouiller , mettre mal ensemble ; broyer, mettre en poudre , réduire en pommade ; mettre pêle-mêle. BROUILLARD, s.m., brouillard, sorte de vapeur dans l'air ; brouillon , ce que l'on écrit d'abord et qu'on met ensuite au net; registre d'un négociant ; papier brouillard, papier gris sans colle. BROUILLARIE , subst. fém. , brouillerie , dissention , fâcherie, bouderie. BROUILLASSARIE, v. Brouillarie.

[merged small][ocr errors][merged small]

nent sur la peau. BROUILLOUN, s.m., brouillon, celui qui se plaît à brouiller le monde ; broyon , molette : broyer les couleurs ou 'encre d'un imprimeur; livre, papier sur lequel on écrit ses premières idées. BROUIRE , v. Broui. BROUMET , s. masc., marmelade de viande ou de poissons trèscuits; pâte de poissons corrompus pour appâter. BROUMO, s. fém. , gourme de cheval , humeur épaisse que jette un cheval ; brume ou rouillard dans l'air ; ver qui perce obliquement les bordages d'un navire. BROUNDIGAILLO, v, Broundillo. BROUNDILLO, s. f., broutille , brin qu'on a retranché des branches d'un arbre. BROUNDO , s. fém., bourrée , broussaille, élagure d'un arbre; rame pour ramer les légumes ou pour y faire grimper les V(erS-tl-SO1O . BROUNQUADO, s.f., bronchade, faux pas que fait un cheval.

[ocr errors]

BROUNZAR, v. act., bronzer , appliquer ou donner la couleur du bronze ; rendre velouté le dessus du maroquin. BROUNZE , s. masc. , bronze , métal de cuivre, d'étain et de zinc. BROUNZIR, v. a., brouir , le froid ou le soleil brouit les fleurs et les jeunes bourgeons ; v. n., bruit , sifflement que fait la balle ou la pierre jetée avec force. BROUQUET , s. masc. , broc , vaisseau pour recevoir le vin ou l'huile du pressoir; tuyau qui conduit l'huile dans le broc. BROUQUETAR, v. a., mettre un fausset à un tonneau , pour en tirer une petite quantité du liquide qu'il contient. BROUQUETO, s. f., brochette ou fausset, petite cheville qui sert à boucher un petit trou qu'on fait à un tonneau ; allumette, brin de chènevotte soufré par les deux bouts ; broquette, sorte de petit clou à téte pour garnir des meubles , des soufflets, etc. BROUQUIER , s. m., boisselier, ouvrier qui fait des boisseaux, des brocs ; etc. BROUS, v. Rebrous. BROUSQUIAIRE, s.m., emporté, homme colère. BROUSQUIAR, v. n., s'emporter facilement. BROUSSAILLO, s.f., broussaille, menu bois. BROUSSAR, v.a., dosser, parlant des bêtes à cornes qui donnent des coups de tête ; brosser , frotter avec la brosse ; * v. n., tourner, parlant du lait ou d'une sauce qui se grumelle. BROUSSIN, v. Rebrous . BROUSSO, s. f., sorte de caillebotte, à laquelle les provençaux donnent le nom de recuite en attendant qu'il soit adopté par l'académie. BROUSSOUN, s. m., tuyau de fontaine, de biberon. BROUT, v. Brou. l3ROUTAR , v. neut., brouter , manger l'extrémité des plantes, des branches, des bois taillis. BROUTAT, ADO, adj., abrouti, tie , se dit des bois dont les bourgeons ont été détruits par les bestiaux. BROUTURO, s. fém., bouture , plançon , plantard que l'on met en terre pour lui faire prendre IranClI]0, BROUYAR, v.a., broyer, réduire

en poudre , en pommade, sous la dent, sous la molette ; vovez Brouillar. BROUYUR, s. masc., broyeur , celui qui broie des couleurs. BRUC, v. Brugas. BRUCII ou DRUT , s. m., bruit, tapage, amas de plusieurs sons confus ; bourdonnement des abeilles , bruissement des oreilles, cliquetis des armes , hiement des portes , bonne ou mauvaise renommée, gazouillement des oiseaux , aboiement des chiens , hurlement des loups, rugissement des lions , mugiment des bœufs, croassement des grenouilles ou des crapauds , grognement des pourceaux, murmure des eaux, son des cloches ou de la musique , etc.; démêlé, querelle , contestation ; sédition. BRUG, v. Brugas. BRUC-FER , s. m. , osyris blanc (plante). BRUGAR, v. act., flamber une volaille, la mettre sur la flamme dès qu'elle a été plumée. BRUGAS , s. m., bruc, bruse , bruyère , arbuste dont on fait des balais communs. BRULA , v. Rim , rima . BRULADURO, s. f., brûlure , action de brûler, plaie qui se fait par le feu : incendie. BRULANT, ANTO, adj., brûlant, ante, qui brûle. - Fig., vif, animé, plein de chaleur ; dévoré par un violent désir. BRULAR, v. a. et pr., brûler, réduire en cendres. - Au fig., enflammer , échauffer; se brûler, se consumer. BRULAT , ADO , adject. trop cuit, calciné, qui a l'odeur du brûlé. - Au figuré, cerveau brûlé. BRULOT , s.m. brûlot , vaisseau

chargé d'artifice; bouchée de in garnie de poivre. BRULOUAR, s.m., rotissoire pour le café. BRULURO, s. fém., brûlure , action du feu , sa trace, sa marque. BRUME , s. m., sparton , corde de sparte assez mince; bruine, brume, brouillard, vapeur de l'air. BRUN, NO, s. m., f. et adj. , couleur brune, tirant sur le noir, teinte entre le blond et le noir ; brunet, ette , diminutif de brun, brune, jeune garçon, jeune fille de couleur brune. BRUNELO, s.f., jument de couleur grisâtre. BRUNIDO , s.f., vase de grés en forme de petite jarre. BRUNIR, v. a., brunir , rendre brun ; c'est aussi polir un corps, le rendre luisant. BRUNISSOUAR , s. m., brunissoir, outil propre à brunir. BRUYANT, TO, adj., bruyant, ante, qui fait grand bruit. BRUSC, s. m., ruche à miel faite avec l'écorce du liége ; voyez Brugas. BRUSCAMBILLO, s.f. , sorte de jeu de cartes ; homme qui prête à rire par sa démarche. BRUSCAMENT, adv., brusquement, d'une manière brusque. BRUSCAR, v. Brusquar. BRUSQUARIE, s.f., brusquerie, action de l'homme brusque. BRUSQUAR, v. act., brusquer, offenser par des paroles rudes, inciviles ; brûler la superficie d'un navire ; se fâcher facilement. BRUSQUE, QUO, adj., brusque, prompt, qui s'offense de peu de chose, qui parle toujours en insultant.

BRUSQUET , s. m., petite caisse en liége, dans laquelle on tient les châtaignes bouillies ou le sel de cuisine. BRUSQUIAR, v. Brusquar. BRUSIMENT , s. m., bruissement, bruit qu'on entend dans les oreilles, dans la tête. BRUSIR, v. n., bruire , rendre un son confus. BRUSSIERO, s.f., champ couvert de bruyère. BRUSTI , s. m., barbon dégété, plante graminée dont la racine est employée pour faire des brosses ; vergette, brosse. BRUSTLAR, v.a., brosser, ver* , frotter avec une brosse ; rûler l'étoupe avant de goudronner ce qu'on a calfaté.Au fig., gagner l'argent à quelqu'un , le rosser , le rabrouer. BRUSTIE, s.m., brosse, vergette. BRUT, v. Bruch. BRUT,UTO, adject., sale, malpropre ; brut, ort , poids de la marchandise avec son emballage ; brut , brute , âpre et raboteux, qui n'est pas poli et achevé; qui manque de politesse. BRUTALAMENT , adv. , brutalement, avec brutalité. BRUTALISAR, s.f., brutaliser , traiter quelqu'un avec rudesse, avec brutalité. BRUTALITA , s. f., brutalité , action brutale , vice d'un homme brutal. BRUTAOU, ALO, s.m. et fém. et adj., brutal , ale , féroce , emporté, qui tient de la brute. BRUTAlR, v. a., salir , enduire de malpropreté; salir le raisin avec de la chaux ou du plâtre ; salir le sel avec du rouge ou du noir. BRUTAS, ASSO, adject., salope, malpropre.

BRUTICI, s.m., saleté , malproprété , ordure , vilainie ; expression obscène. BRUTIER, s. m., butor, héron paresseux (oiseau aquatique). BRUTO-BESTI ou BRUTo, s. f., homme ignorant et grossier , une bête ; brute, animal irrai- sonnable. BRUSIR, v. a. et n., ébruiter, - donner de la publicité; démanger, causer des démangeaisons. BRYOUINO, subst. f, bryone, couleuvrée, vigne blanche. BUAS , s. m., monceau , magot d'argent, v. Bue. BUBOUN, v. Bouboun. RUDEOU, s. m., boyau , intestin ; chute du rectum (indisposition ). BUDGET , s. m. , budget, état de l'actif et du passif d'une grande administration financière. BUE, s. f., bouse de bœuf ou de vache ; crottin des bêtes de SOImm(. BUEIRO, s.f., noise, querelle, grabuge. BUFFET, s.m., buffet, armoire ur enfermer la vaisselle , le linge de table, etc. BUFFETAR, v. n., buffetter , fouiller dans le buffet; boire au tOnneau . BUFFETARIE, subst. f., bufféterie, partie de l'équipement du soldat faite en buffle ou en cuir. BUGADAR, v. act., lessiver le linge ; combuger une barrique en l'emplissant d'eau. BUGADIER, s. masc., vase de grés dans lequel on lessive le linge. RUGADIERO, s.f., buanderie, local où l'on fait journellement " la lessive ; buandière, femme qui lessive le linge.

BUGADO, s. fém., lessive , eau chaude faite avec de la cendre pour blanchir le linge. Coular ou faire la bugado, lessiver le linge.- Fig., faire une bevue, une ânerie, une grande perte. BUGADOUN, s. m., petite quantité de linge qu'on lessive. . BUGLO , s. f., bugle, sorte de plante. BUGLOSSO, subst.f, buglosse , (plante). BUGNO, voy. Rasquetto. BUGO , s. f., bogue (poisson). BUIRO , v. Bueiro. BUISSO, s. f., gros paquet de chanvre commun. BUISSOUN , s. masc. , buisson , touffe d'arbrisseaux sauvages et épineux. BUJET ou BUGET, s. m., cloison, mur de division. BULLETIN, s. m., bulletin , petit billet, suffrage par écrit ; sorte de journal. BULLO, s. f., bulle, expédition de lettres du pape : happelourde, chose mauvaise et qui cependant . a l'extérieur bon , tel que le melon ; c'est une injure, lorsu'on le dit des personnes. BULLEGAN ou BouLEGAN , s.m. , oisson de mer ; v. Gallinetto. BUOU, sm., bœuf,taureau châtré; bouvillon , quand il est jeune. BUQUET , s. m, , manche d'un gigot; fenton , morceau de bois que l'on fixe par un bout dans un mur pour soutenir une planche , une tablette. BURALISTO , s. m., buraliste, celui qui tient un bureau de recette , de paiement ; débitant de tabac, de poudre salpêtre. BURATO , s.f. , bure , burate , grosse étoffe de laine. BURBO, s.f., bulbe , oignon des fleurs ; tripaille des poissons ; fesses des olives.

[blocks in formation]
[ocr errors]

beurrée, sorte de poire. BURRI, s. m., beurre, substance grasse que l'on retire du lait. Foundre ou mangear soun burri , dissiper son avoir. BUSCAIL , s. m., petit linceul qui sert à porter du fourrage a un mulet ; v. Buscaillos. BUSCAILLAR, v. n., bucherer , ramasser du petit bois. BUSCAILLOS , s. fém. pl., ou BuscAILs, s. m.pl., broutilles, petites bûches. BUSQUEILLAR, v. Buscaillar. BUSQUETTO, s.-f., bùchette , petite bûche, petit bois ; touche pour faire lire les enfants ou pour toucher un âne. Roumpre busquetto , rompre la paille , se brouiller avec quelqu'un. Tirar eis busquettos , jouer à la courte paille.

BUSQUICHELLO, s. f., petit biscuit qu'on vend collé sur du papier blanc. BUSQUO, s. f., bûche, partie d'une branche coupée , éclat de bois que fait un bûcheron ; bûchette; brin d'herbe. Levar la busquo, poser verticalenent un tison du feu, ce qui annonce la rupture d'un mariage qu'on avait accordé. BUSSO-DEIS-PALUMS , s. f. , lbusard des marais (oiseau). BUST , s. m., buste, ouvrage de sculpture représentant une figure humaine qui n'a que la tête, les épaules et la poitrine, sans bras. BUT, s. m., but, point où l'on vise ; cochonnet des joueurs de boulles. De but en btanc, sans réflexion. -BUT'ADO, s.f., secousse , heurt, choc; butée, massif de pierres aux deux extrémités d'un pont. BUTAR, v.a., pousser rudement ; pousser la porte ; buter , soutenir un mur avec un pilier. BUTAREOU, s. m., étrésillon , pièce de bois qu'on met entre deux murs pour soutenir celui qui déverse. BUTETO, s. f., poussette, jeu d'enfants qui consiste à pousser deux épingles. BUTEYO , s.f., contrefort, mur, contre-boutant servant d'appui à un mur. BUTIN , s. m., butin, ce qu'on a dans la maison , ce qu'on a pris à l'ennemi. BUTINAR, v. n., butiner, faire du butin. BUTINEGEAR , v. Butinar. BUTO, s. f., bute, outil de maréchal pour couper la corne. BUTo-FoUARo, s. fém. , défense , pièce de bois qui empêche les passants d'approcher contre un

« PrécédentContinuer »